Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 22:07

Acatez picard !

 

A quoi cà sert de parler picard ? Ben à rien évidemment !

Mais du point de vue économique …

 

 

IMPORTANT = Ce sont des données estimées et calculées « à la louche » selon Tiodave en 2014 pour le département de la Somme. Coût Employeur Smic 2014 = 1633 €

ART ET CULTURE

 

Ce sont des intermittents du spectacle qui œuvrent pour la langue et la culture picardes. Je les estime à 30 (artistes et techniciens son et lumière) qui travaillent ponctuellement pour le picard. (Chés Cabotans, Amuséon, Picaresk, Son et lumière d'Ailly sur Noye, Festival Chés Wèpes, etc...)

30 emplois (33 % de tps de travail) et 195 000 € par an

 

ADMINISTRATION

 

10 personnes qui gèrent en comptabilité, secrétariat et communication pour une association de langue et culture picardes. Ex = Agence pour le Picard, Amuséon, Chés Cabotans, Fédérations de Sports Picards, CAUE de la Somme

10 emplois (temps plein) et 195 000 € par an

 

ENSEIGNEMENT

 

Environ 10 personnes rémunérées enseignent ou animent 50h par an des ateliers et des cours sur la langue et la culture picardes.

(El Ferme Grébénote, Ecole de musique de Mers les Bains, Université Picardie Jules Verne, Agence pour le Picard, Sports Picards, etc.)

10 emplois 6000 € par an

 

REDERIE

 

Dans la Somme, on ne va pas à une brocante ou un vide-grenier mais à une réderie !

Il y a plus de 100 réderies dans le département chaque année. A chaque fois, des affiches sont imprimées et une buvette est organisée.

10 emplois 20 000 € (1% du chiffre d'affaire des imprimeurs et fournisseurs de boissons)

 

BOULANGERIE

 

Tout le monde achète un jocko et à l'occasion, un gâteau battu.

Il y a 300 boulangeries dans la Somme et j'ai estimé que 10 % de leur chiffre d'affaires était consacré à nos spécialités régionales.

30 emplois 58 000 €

 

BATIMENT

 

Les artisans que vous engagez participent de la langue et la culture picardes (artisan en torchis, mur rouge barré, toiture en coyaux, couteaux picards )

Sur 400 entreprises dans le bâtiment, seulement une cinquantaine sont capables de vous proposer un bâti traditionnel picard.

20 emplois 1 % du chiffre d'affaire 40 000 €

 

AGRICULTURE

 

C'est d'abord les hortillonnages et la waide qui sont les employeurs « picards ». Les agriculteurs permaculteurs ne sont pas estimés.

25 emplois (temps plein) soit 81 000 €

 

ENVIRONNEMENT

 

En administration, comptabilité et animation, chaque association a ses salariés pour sauvegarder les larris picards, les tourbières de la Vallée de la Somme, etc.

10 emplois 195 000 euros

 

SANTE - SOCIAL

 

J'estime à  1 % du personnel médical et social de la Somme qui connaît des mots picards comme « romatiques, pinche, affligè, épiné, affolé »

Estimation 10 000 euros

 

RESTAURATION

 

Il existe plus de 400 restaurants de cuisine « traditionnelle » sur 950 restaurants dans la Somme.

Combien proposent dans leur carte : caghuse, bisteu ou rabotte ? Sans parler de la ficelle picarde !

40 emplois à 50 % du temps de travail = 390 000 €

 

TOURISME

 

Au sein des sites des muches et des hortillonnages, c'est 5 emplois sur 6 mois de l'année.

Soit 49 000 €

 

LIVRES - CD

 

Concernant les librairies ayant un rayon langue et culture picardes,

66 librairies ou maisons de la presse dans la Somme

Estimation = 1000 €

 

C'est plus de 1 million d'euros consacré à l'emploi

pour la langue et la culture picardes chaque année

dans le Département de la Somme par des entreprises et structures privées !

 

Merci de parler et partager votre langue et votre culture picardes

pour développer l'emploi local dans le département de la Somme !

 

Le picard, sa langue et sa culture , c'est notre économie de demain !

 

Dépassons les 2 millions !

Nomdézeu !

 

 

 

Partager cet article

Published by nomdezeu
commenter cet article
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 18:25

Quèques branques pi des guénels...

 

Des guénels

Os avez seurmint foait des guénels, des betraves vuidiées avuc eune candèle au mitan. Ch''est eune tradition in Picardie pus vieuse èque chés chitroulles d'Halloween !

 

 

Chl'abe ed Noé picard

N'acatez mie un sapin !

Prindez un viu sieu, un vase.

Rimplichez-leu ed sabe, ed tière.

Pis infiquez eddins des branques mortes.

Décorez chés branques avuc des bindes ed couleur décoeupées dins chés réclames qu'os rchuvoètes à vo moéson obin du papier avuc des pinturages et pi toutes bébèles terluisantes qu'os avoez à vo moéson.

 

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Published by nomdezeu
commenter cet article
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 19:53

Paure vièle nation picarde

 

O vut appeler el nouvièle région « Les Hauts de France ».

Mais ch'est déjo eune coopérative agricole adou qu'min père i l'acatoait ses sminches ed blé ! Vir ichi.

J'o coèr el horloge à l'moéson qu'ale donne l'eure !

 

 

Chés « Hauts de France » is sont achuchonnés avuc Tereos , chés chucries.

Ch'est-ti qui vont poéyer ch'cangemint ed papier à lette, chés pincartes, chés logos del grinde région ?

Qué formidape réclame gratuite pour eune interprinse !

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Published by nomdezeu
commenter cet article
21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 19:14

J' ai du mau obin j'ai des mots ?

 

 

Lambdacisme

 

Le lambdacisme est un phénomène linguistique courant en langue picarde.

C'est le remplacement d'une consonne par la lettre « L ».

Numéro devient « Liméro » - Économie devient « Ecolomie ».

 

Mais, dans le milieu médical, c'est considéré comme un trouble pathologique !

L'Agence Régionale de Santé du Nord – Pas de Calais le considère comme un problème médical d'orthophonie, voir ICI.

« Ce trouble concerne le "l". La pointe de la langue est en bas au lieu d’être en contact avec les incisives supérieures ou les alvéoles. Les bords latéraux de la langue touchent les prémolaires. »

 

Agrioglossie

 

C'est par Midi en France sur Amiens que j'ai découvert cette nouvelle « pathologie » de la « langue sauvage ».

L'Agrioglossie  ou Syndrome agrioglossique (dit Syndrome de la langue sauvage) est une maladie très contagieuse qui se transmet par voie orale, auditive et visuelle. Les victimes ont tendance à s'exprimer ponctuellement dans une langue sauvage, dite Langues de France, dans leur vie quotidienne.

 

Comment se protéger ?

 

Portez des bouchons d'oreilles, un masque sur les voies aériennes (bouche et nez) et mettre des lunettes noires. Et pour la Picardie et le Nord – Pas de Calais, vous pouvez éviter d'être contaminé par ce syndrome en évitant toute relation avec des personnes qui parlent en langue picarde et donc victimes d'Agrioglossie.

 

Nomdézeu !

 

 

Partager cet article

Published by nomdezeu
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 19:26

Vlo eune carte postale in picard pour chés fiètes à Catrine pi Colas...

Os povez l'imprimer pi l'invoéyer à tertous

chés tchottes files pi chés tchots garchons ed vos gins.

O leu soète d' avoèr eune bièle moéson avuc 2 forts murs,

un boin fu avuc l'famille pi chés amisses alintour

pi el bouilloère qu'ale romboli [bouillonne] ed canche, d'ergint pi toute !

A télécarquer ichi !

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Published by nomdezeu
commenter cet article
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 16:52

 

Eune verlée à Montdidyi…

 

 

 

Ch'est qu'il en falloait eune


A Anmiens, quind o foait un molé ed musique, tertous el connoaiche. Chéquile ed Tournée Générale ! Achteure qu'ale est à Montdidyi, a fsoait quasimint 2 ans èque j'intindoais el litanie-lo :

« Bon, quand qu'os allez vnir à Montdidyi ème vir ? »

Pi surtoute, el gatte ! J'avoais mis dsur intarnet des réderies à vinde pi Chéquile ale o été ébeudie d'une vièle gatte avuc des bleuses fleurs d'ème grind-mère. « Qué bièle gatte ! Je l'vu pour mi ! ».

I falloait foère el livraison...


Chés boutiques ed Montdidyi


Pour vir des guénels pi des plantes cacheuses ed mouques, y o ch'fleurisse à couté del mairerie.

 

Mon Lili, tchot café d' El Cigale, est fameux pour ses concerts ed musique.

 

In plein mitan de l'boutique, un étal ed lives ed langue, tchulture pi histoère bien picard ! Ch'est l'Moéson del Presse.


Boère un café… Feut aller à ch'café « Le Bourgogne ». Ch'est simpe mais erbéyez bien chés stucs ed fleurs drière ch'comptoèr.


Acater du boin vin obin des bières picardes, ch'est à l'cave qui feut aller… El Tiotte Cave.


A ch'Gardin Parmentier, feut aller au fond à gueuche pour aller acater un bocau d' aricouts ed Soéssons avuc du piment, ch'est fameux in apéritif !


Montdidyi, chés molumints


Impossibe ed vir toute in eune jornée !

Mais hérusemint Anne-Marie de ch'Cerque Maurice Blanchard, ale avoait chés clés ed quèques molumints.


Os avons vu el Mairerie.

 


Mairie de Montdidier = Pignon en pas de moineaux, Beffroi, Appareillage de double briques

 

Les Jacquemarts de Montdidier

 

 


Pi l'églisse de Sint Sépulcre

 


Eglise du Saint Sépulcre à Montdidier

 

Mise au tombeau avec des sculptures du 16ème siècle de l'Ecole Picarde


Pi y avoait coèr à vir l'estatue Parmentier, ch'gardin japonais, el Salle du Roy, l’Église Saint Pierre, chés troès Doms, pi toute pi toute... !


Os avons fini no voéyage avuc el réderie in plein mitan de ch' cinter-ville sins avoèr prind l'timps d'aller vir chl'esposition ed cartes postales à l'salle des fiètes pi minger du sauret à chl'harengade.


Pour décoeuvrir Montdidyi, ses liux, ses molumints, ses artisses pi foère un boin séjour, y o un mot de passe ! Buquez à l'porte d'eune moéson pi dites « Caron » ! Ch'est simpe !


Nomdézeu !

Partager cet article

Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 20:55

Des neuvèles incroéyabes !

 

Ch'Père Noé in Picardie ?!

 

No jornalisse invoyé espécialemint dins ch'tiot poéys d'Harponville nous o invoéyé eune incroéyabe neuvèle !


A l'Ferme Grébénote, y avoait un espectaque ed contes pi eune esposition dsur chés tiottes gins ed Picardie.

 


 

http://idata.over-blog.com/2/92/19/51/images-blog-NOEL/8389a507938ea3ff8f3d586c712d132b.pngAvint d'aller à ch'espectaque, Gaël pi s'mère i sont allés à chés jux d'éfant à ch'quatercmin in bos de ch'village.

Il étoait quasimint 5 eures d'ermontée, el nuit cminchoait à tchaire pi lo, Gaël, 5 ans, ch'témoin, il o vu :

"Il étoait lo à ch'carrefour, il avoait eune longue bèrbe pi tout habillé in rouche pi i lavoait s'moto !"

 

Gwendoline, s'mère, ale l'o point vu. "Nan, j'étoais à invoéyer un testo à eune amisse pour qu'ale vinche vir ch'espectaque ed contes pi el timps ed lever mes yus, il (ch'Père Noé) étoait disparu ! "

 

C'est l'preumière foés, in Picardie, èque quéqu'un i voait ch'Père Noé sitôt !

 

No jornalisse i l'o appelé el Moéson de ch' Père Noé qui resse 5 rue des Etoèles au Poéyis des Marvèles 80888 Pole Nord pour avérer el neuvèle.

 

 

 


 

Parsonne l'o répondu ! Il l'est pétète coèr muché à Harponville ?!

 


Nomdézeu !

Partager cet article

Published by nomdezeu
commenter cet article
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 19:48

 

Vive chés guénels pi Boène Ennée à chés Gauloés !

 

Chés morts sont vertillants !

 

Os voloèmes foère eune vacherie pour ch'preume ed novimbe. Point des russes, des ramalineries mais un lieu tchulturel dins l'vièle étabe à vaques del Ferme Grébénote.

Quoé d'miux qué d'erchuvoèr ch'groupe « Chés morts sont vertillants ! » àch 31 octobe au soèr pour el fiète ed chés défunctés . Un grind merchi à ches artisses !

 

Installation des artistes pour la soirée du 31 octobre -

De gauche à droite, Christophe Siébert - Sam Corwynn - "Les morts vont bien !" (Krin et Usé)

 

 

Arrivée du public le 31 octobre 2014

 

 

Christophe Siébert, auteur et lecteur public, en première partie de la soirée.

 

 

Concert "Les morts vont bien" ce 31 octobre à El Ferme Grébénote revenu d'une tournée européenne.




Eune répétition d'espectaque

 

Ch'preume ed novimbe, ch'est eune répétition d'un espectaque ed l'achuchon Conte à Mi avuc des seurettes, des tayons ed rararatayons pi d'eune drôle ed rivière èque nos amisses is ont pu décoeuvrir.

 

"Déjeuner sur l'herbe" ce midi du 1er novembre 2014 avec l'association Conte à Mi

 

Spectacle de contes illustrés et sonores de l'association Conte à Mi ce 1er novembre

Dessineu : Damien Cuvillier - Musiqueu : Sam Corwynn - Conteu : Stéphane Cuvillier

 

 

 


Des guénels pi des gobelins


Ch'erbond du 2 novimbe, ch'est avuc eune bièle esposition dsur chés tiottes gins ed Picardie (Marie-Greuète, chés latuzés, ch'carimaro pi toute) pi itou eune gronnée ed guénels !

 

2 novembre 2014 - Exposition "Le petit peuple de Picardie" et des Guénels

 

 

 

Merchi gramint à tertous, artisses, gins del Tchulture pi amisses qui s'sont rindus à l'Vacherie. Vivemint qui ieuche un liu tchulturel in campagne overt à chés gins à El Ferme Grébénote !

 


Nomdézeu !

Partager cet article

Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 19:16

 

Eune librairie à l'campagne

 

Des breumes dins ch'tan pi dins ses yus


Quoé qui feut point foère pour aller vinde un live in picard à chés gins in diminche !

 

J'avoais décanillé avint ch'solé pour daller tnir un étal à Ch'Martché de ch'Terroèr d'Acheux.

 

J'arrive dins ch'barnum pi lo, ch'est chés leumières qu'ales étoètent point décanillées. Une prise ed courant pus tèrd, ch'néon de ch'barnum i terluisoait. Ch'estand il étoait étampi in eune eure.


Eune librairie à l'campagne


Ch'est déjo rère in ville mais à l'campagne, ch'est un miraque ! Des contes, des bindes à dessin, des lives dsur chés hortillonnages, des rimes. Y avoait ed toute déballé dsur chés tabes. A l'ombe de ch'drapieu picard, y avoait itou des réclames pour des verlées ed village, des cours ed picard pi à ch'rabout del tabe, eune muchosa pi eune épinette picardes.

 

 

 

 


El pratique de ch'martché


Ales sont arrivées vers 11h d'avint-none mes pratiques senlisiennes. Chaque énnée, ch'est adité, ales vienntent acater un ou dus lives in picard pour eusses ou leus éfints. Pi à ch'départ, j'intinds toudis « à l'énnée preuchaine ! »

 

Eune gin qui resse achteure in Bertagne vient m'vir : « J'avos agincé min tchul d'esmanne pour vnir in Picardie à coeuse que j'sus Picarde. J'o vu ch'martché dsur vo site intarnet pi me vlo ! » Ale m'acate dus lives pi j'li baille un collant « Mi, ej sus Picard ! ». Ale annonche sitôt : « J'vo l'mette dsur m'carette pour bisquer chés Bertons pi leu montrer qu'os avons eune lanke pi eune tchulture itou dins ch' nord ! »

 


Bon, ben si chés rouches bonnets is débarqu'tent in Picardie, os seurons eddou qu'a vient !


Nomdézeu !


 

PS : Merchi gramint à Mme Lemaire pi ch'Comité des Fêtes d'Acheux pour leu atchueil !

 

Partager cet article

Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 21:19

Meudiries dsur Intarnet

 

http://2.bp.blogspot.com/-3Np_DZEv7Aw/T0u_GcQ666I/AAAAAAAAABI/NlUkRDCbric/s1600/viagra-18.jpgJ'viens ed démucher des abominations dsur ch'wèpe !

 

Quind os ons un molé d'savoèr dsur ch'parlage picard, on connoait ch'rhotacisme qui cange eune lette in R dins un mot.  Par egzimpe = Polichinelle (FR) // Porichinelle (PIC) ...

Ch'est un filomène lindjuistique neurmal ed l'histoère ed chés lankes.

 

Vlà ti point èque chés dviseus ed picard is ont un preublème ed parlage avec el lette L !

Un lambdacisme (canger eune lette in L conme ch'rhotacisme), ch'est eune maladie !

Os dit dins Wiktionnary èque ch'est un troube lindjuistique eslon l'Agince pour el Sinté de ch'Nord Pas de Calais !

In lanque picarde, os ons = liméro (numéro), écolomie (économie)

 

A ch'docteur, j'vo dminder eune ordonnance "picarde" pour ête miux rimbourser avuc du =

Effelalgan, Prolac, Doliplane, Asplo pi du Viagla !

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Published by nomdezeu - dans Revue de presse
commenter cet article