Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 19:15

Tchotchotte (Marie-Madeleine Duquef) vient de nous quitter à 94 ans ce samedi 17 septembre 2016. Auteure de chl'amassoèr (dictionnaire du picard du quartier Saint Leu), c'est l'âme même du quartier Saint Leu qui s'en va. Quai Bélu, une maison sera bien triste. Je garde en mémoire une dame élégante, forte et amoureuse, éperdument amoureuse de la langue et la culture picardes du quartier Saint Leu d'Amiens.

 

Tchotchotte, ch’est surtoute sin amassoèr, un dictionnaire ed mots picards de ch’wartier Sint Leu.
J’étoais à ch’cinte ed documintation de l’Moéson de ch’Théyate à Anmiens en 1998 quind j’o vu un  live tout simpe dins chés étagères èque j’o li pi erli.

 

Ch’l amassoèr, je l’o acaté tourade quind il o été dépulié par El Librairie du Labyrinthe in 2004. Meume èque Tchotchotte ale o fait eune signure.

 

Vers 2008, avuc l’achuchon Ozyvo, os faisoèmes un concert ed canchons picardes dins un café dins l’rue Saint Leu pi d’un coeup, os voéyons arriver eune tchotte dame avuc sin imper…. Tchotchotte !!! Lo, assis dsur un binc de ch’cabaret pi à acouter chés canchons in picard !!! Qué bonheur pi quelle honneur !
J’o toudis dsur min bros èse main sarrée pour el ramener à des heures hontabes à s’moéson. Bras dessous bras dessus…

 

In 2012, à l’fête del musique, el canchon « Min Tchot Leu » ale résonnoait coèr dins l’rue Sint Leu d’Anmiens.

VIDEO ICI

 

Ch’est coèr par ch’picard èque j’o ieu des neuvèles. Christiane ed min atelier d’picard à l’IUTA ale alloait l’vir conme visiteuse à chl’Hopital ed Corbin. Et dire que ch’étoait s’prof ed jumnastique !

 

J’o eune pinsée amiteuse pour Yann (sin tchot neveu), Philippe (ch'libraire) , Tchot Phane (Chés diseux d'Achteure) pi Christiane.

 

Adé Tchotchotte pi là heut, foait un bec à m’grind-mère qu’ale est née à ch’ 109.

 

Je l’entends dire « Os allez mie braire, feut canter ! »

"Foais vit dodo min tchot leu,
ou j'm'ein vos houper ch' Mon-sieu
Qui vein-ro à pieds décoeux,
Por èt mett' dains sin capieu !

Published by nomdezeu
commenter cet article
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 14:12

Vlo ed pus d’un moés qu’a dure.
Un coeup au soèr, ch’est couvert-fu avuc ch’flim del série qui freume obin un coeup du matan, ch’est point moéyin d’avoèr des neuvèles pèr émile ou pèr intarnet. Eme boète TCHITTERFOAIRE, ale terluit orange. Cha n’est mie qu’ale vut canger ed marque mais ch’est qu’y o eune russe.

 

10 29, service pratique (Pratique, infin feut vir…)

 

- Allo, j’o pu intarnet ! Pus d’téléfone, pus d’wèpe….
- Sié, os allons vir insanne. Défiquez el prinse ed téléfone del boète intarnet.
- Je n’pus point à coeuse que j’sus mon min voésin pour vous appeler.
- Mais mossieu, os devoez ête edvint vo boète intarnet pour foaire chés manoeuves avuc vo téléfone portabe !
- A n’est mie possibe à coeuse qu’el moéson ale est in zone blanque.
- J’vo dminder à min chef…. (musique d’attinte)
- Mossieu, a n’est mie possibe. I feut qu’os soéyez edvint el boète avuc un portabe à vous eutes, d’un voésin ou d’un amisse. O put rin foère sinan… Adé !

 

Ebeudi pèr el réponse, j’ercminche ch’liméro 10 29, service pratique

 

- Allo, j’viens d’appeler. J’o pu intarnet ! Pus d’téléfone, pus d’wèpe pi point d’portabe….
- Sié, os allons vir insanne. Défiquez el prinse ed téléfone del boète intarnet.
- Je n’pus point à coeuse que j’ai point d’portabe pi j’sus mon min voésin pour vous appeler.
- Mais mossieu, os devoez ête edvint vo boète intarnet pour foaire chés manoeuves avuc vo téléfone portabe !
- A n’est mie possibe à coeuse qu’el moéson ale est in zone blanque.
- J’vo dminder à min chef…. (musique d’attinte)
- Mossieu, à vo moéson, os allez défiquer l’prinse ed téléfone pi apreu os défiquez ch’pitinton ganne. Os foaites risette pi après os ertirez el prinse ed courant. Os comptez dusqu’à 10 pi os rinfiquez l’prinse. Pi si a n’marche point, i feut nous rappeler.

 

J’foais tout ch’qu’i feut pi a n’marche point.
J’rappelle ch’service pratique.

 

- Allo, j’viens d’appeler. J’o pu intarnet ! Pus d’téléfone, pus d’wèpe pi point d’portabe….
- Sié, os allons vir insanne. Défiquez el prinse ed téléfone del boète intarnet.
- Je n’pus point à coeuse que j’ai point d’portabe pi j’sus mon min voésin pour vous appeler.
- Mossieu, à vo moéson, os allez défiquer l’prinse ed téléfone pi écarter chés aleumelles.
- Cmint ? Qués aleumelles qui feut écarter ?
- Ben cheulles dins l’prinse ed téléphone ed vo mur pi apreu os défiquez ch’pitinton ganne. Os foaites risette pi après os ertirez el prinse ed courant. Os comptez dusqu’à 10 pi os rinfiquez l’prinse. Pi si a n’marche point, i feut nous rappeler.

 

Em vlo avuc un coutieu à trifouiller chés aleumelles del prinse. Pi du brin, a n’marche toudis point.

 

- Allo, j’viens d’appeler. J’o pu intarnet ! Pus d’téléfone, pus d’wèpe pi point d’portabe….
J’o défiqué chés prinses, ch’pitinton ganne, écarter chés aleumelles. Toudis point d’intarnet pi d’téléfone !
- Sié, os allons vir insanne. O put vous invoéyer eune neuvèle boète internet TCHITTERFOAIRE évolution. Ch’facteur i passero dins 4 jors.
- A n’est mie possibe ! A foait 5 jors que j’sus in raque.
- Adon i feut daller à l’boutique ed Glisy pour in cacher eune neuvèle. Vlo ch’liméro ed téléfone. J’o mis dsur vos dossier intarnet el dminde por Glisy.

 

Eune heure apreu, j’téléfone à Glisy.

 

- Allo, j’sus in raque d’internet. Ch’service pratique, i m’o dit qu’os avoètes eune neuvèle boète pour mi.
- Attindez. J’erbée dsur vo dossier. Ah nan, os n’avons point d’edminde. Pi on n’avons point el boète TCHITTERFOAIRE évolution.

 

Ch’est à s’pinde avuc ch’fil ed téléfone qui n’sert pus à rien !

Chés rinseignemints ! Y o ti eune boutique TCHITTERFOAIRE d’eute pert ? Sié, rue des troés cailleux à Anmiens !

 

- Allo, j’viens d’appeler ch’service pratique. J’o pu intarnet ! Pus d’téléfone, pus d’wèpe pi point d’portabe….
J’o défiqué chés prinses, ch’pitinton ganne, écarter chés aleumelles. Toudis point d’intarnet pi d’téléfone ! Is ont voulu m’erdonner eune neuvèle boète que j’devoais aller l’cacher à Glisy mais is ont rien dsur min dossier pi is ont point d’boète TCHITTERFOAIRE évolution. J’pus-ti passier mon vous eutes pour in prinde eune ?

- Attindez, j’erbée. Sié, os avez eune deminde mon Glisy. J’vo l’défoaire pi j’vo prinde vo comminde. Os pouvez vnir.

 

Un coeup d’carette à Anmiens. El neuvèle boète in plache…. A n’marche point !
Os savez quièche èque j’o appelé ?!  Service pratique !

 

- Allo, j’o pu intarnet ! Pus d’téléfone, pus d’wèpe pi point d’portabe….
J’o défiqué chés prinses, ch’pitinton ganne, écarter chés aleumelles. Toudis point d’intarnet pi d’téléfone ! J’viens jusse ed canger ed boète internet èque j’o été cacher à Amiens. Pis a n’marche point.
- Sié, os allons vir insanne. Os allons vous invoéyer un technicien. Os pouvez-ti m’donner vo liméro ed portabe pour que ch’technicien i prinche rindez-vous.
- A n’est mie possibe ! J’o point ed portabe pi os sommes in zone blanque.
- Mossieu, i feut un liméro d’portabe pour ch’technicien ! Sinan o put rien foaire.

 

J’rahotche ch’téléphone pi nous vlo erparti à l’boutique TCHITTERFOAIRE Anmiens pour déteuper un rindez-vous.
Djuilleume, conselleu TCHITTERFOAIRE, il o été formidape pour prinde ch’rindez-vous. Lindi inter 9h pi 10h30.


- Bon, ch’rindez-vous il est prins. Mais porquoé qu’os avez pas dmindé no boète d’escours « wèpe vadrouilleu ».
- Bé, je n’savoais point. Mais cmint qu’a marche ?
- Bé, os mettez cho à l’plache ed vo boète internet pi a marche avuc ch’réseau.
- Qué réseau ?
- Ben ch’ réseau ed chés téléfones portables !
- Mais os n’avons point d’réseau dins eune zone blanque !
- Nomdézeu ! J’avos oblié ! Sié, adon i feut attinde ch’technicien.

 

Lindi, ch’technicien il arrive pi trifouille chés fils, el boète internet pi chés prinses.


- Nan, cha n’est mie vo branchemint internet. Ch’est el ligne ed téléfone qu’ale est berzillée. I feut appeler France Telecom. J’vo z’appeler.
- O n’pouvait mie ! Os sonmes in zone blanque !
- Cmint que j’pus foaire alors ?
- Faut aller à confesse à ch’timpe obin à l’église.

 

Vlo don no technicien assis à l’tabe ed pique-nique de ch’timpe à appeler ch’technicien Telecom.
Avuc bien du mau, il o ieu un tchot molé d’connexion pour prinde ch’rindez-vous.
Rindez-vous el lindmain.

Afficher l'image d'origine

A l’fin des fins, ch’était un méchant fil rouillé dins ch’raccroc inter ch’fil del rue pi ch’cabe del moéson avuc 10 jours sins avoèr des neuvèles de ch’Monne !

Il o ti canger seulmint, ch'Monne ? J'o des doutances...

Nomdézeu !

Published by nomdezeu
commenter cet article
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 19:36

Waldo obin Jack Moll est défuncté.

Afficher l'image d'origine

Je n'o jamoais dvisé avuc ti, ch'père.

Ch' mossieu in casaque rouche ahotchée ed badges.

Un présintateu formidape à ch'concours ed l'Arsène pi coèr à Télé Brique pi d'eutes.

A l'Briquétrie d'Anmiens,

yo un pilier dins l'salle noèrte,

yo un pilier dins l'salle blanque

pi achteure yo un pilier rouge conme ète casaque.

Feut jusse décidier d'où l'placher !

Min tchot père, j'espère èque tu vos à ch'parc à radis

des gins qui sont vnu sins préviendre parsonne pi qui sont parti sins dminder à tout l'monne.

 

Ch'Lafleur, d'habillures rouches conme ti, i t'attind pour boère un canon obin eune bière.

 

A t'guiffe !

 

Tiodave

 

 

Published by nomdezeu
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 17:48

Un trannemint d'terre in Picardie

 

El terre ale o tranné inter Roé pi Noéyon sanmedi à 11h30 du soèr.

2,5 ed granditute erssinti par chés gins pi chés bétals !

Chés verres dins l'commode is ont quasimint tintés.

A vous foait des frinchonnemints dins vo lit.

 

Os ons souvenanche de ch 'trannemint d'terre ed 1580 adou qu'chés cloques del cathédrale ed Bieuvais ales ont sonné.

Afficher l'image d'origine

Ch'volcan i s'réveille

 

Pour mi, ch'est ch'coeup d'avint. El catastrophe ale arrive.

Ch'Mont Soufflard i s'décanille !

Os savoait pétète point mais os avons un volcan in Picardie à Broyes.

J'voés déjo ch'malheur avuc des monts d'lave qui découltent dsur Montdidyi.

Des nués d'chinde dsur 50 tchilomètes alintour.

 

A sro el fin de ch' Monne Picard !!!!!

 

Et dire qu'avuc min salaire au Smic, j'auro point l'timps d'acater un costume pour mi mette à min interremint pi aladon un certcheuil !

 

Nomdézeu

Published by nomdezeu
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 17:00

GARDINCOURT est le plus célèbre village de Picardie,

 

du Nord Pas de Calais et des Hauts de France.

 

Cet été 2016, c'est l'occasion d'y séjourner !

 

 

L'expression picarde (Gardin + Cour) signale quelqu'un qui ne part pas en vacances et reste « 15 jours dans la cour et 15 jours dans le jardin ».

 

Faites au moins une nuit à GARDINCOURT

que vous soyez à Amiens, Lille, Arras ou ailleurs !

 

Afficher l'image d'origine

Principe = Les chambres de la maison sont interdites d'accès de 20h à 8h.

 

Vous dormez selon vos moyens hors des chambres.

 

Vous habitez une maison avec terrain = camping à l'extérieur de la maison.

 

Vous habitez une maison sans terrain = camping dans le garage ou annexe

 

Vous habitez un appartement en ville = camping dans le séjour, la cuisine ou autres.

 

On installe la tente (même à l'intérieur!), on bouge les matelas

 

et on fait une journée à GARDINCOURT originale

 

avec les enfants et la famille sans bouger de chez soi !

 

Pas de télé, d'internet, pique-nique, bref du camping et des vacances à moindre coût et chez soi !

 

BONUS = on affiche à la boite aux lettres sur la rue = « Os sonmes in vagances à Gardincourt »

 

Racontez votre expérience avec vos photos et commentaires de votre séjour à Gardincourt à publier

 

sur le blog NOMDEZEU via l'adresse mail = tiodave@grebenote.com

 

NB = vos photos et commentaires seront libres de droits d'auteurs si vous les partagez.

 

Une initiative d'El Ferme Grébénote, simple et gratuite,

 

pour la langue, la culture et le patrimoine de notre Grande Picardie.

Published by nomdezeu
commenter cet article
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 13:04

Edpus 2 jours, j'sus in cronque ed carette.

 

Adon j'o idée d'in acater eune eute.

 

J'vux eune voéture écologique pi point couteuse.

 

Vlo l'annonce que j'vo passier dsur Ch'Boin Tchoin :

 

 

Recherche Rosalie d'occasion

 

Modèle récent décapotable

 

5 vitesses voire boite automatique

 

Faible kilométrage

 

Freins ABS

 

Climatisation

 

Sièges intérieur cuir

 

Autoradio

 

Afficher l'image d'origine

Possibilité de covoiturage Harponville – Oisemont (65 kms aller)

 

DEPART HARPONVILLE à 4h30

 

ARRET AMIENS à 6h

 

ARRET AIRAINES à 8h

 

ARRIVEE OISEMONT à 9h

Published by nomdezeu
commenter cet article
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 20:33

Pour finir chl'énée de ch'cours ed picard, os ons foait eune verlée dins ch'poéyis à Florimond Long Minton, ch'gayant ed Dourlins.

 

Eune visite de ch'cinter-ville ed Dourlins avuc ch'timpe protestant pi l'église Sint Pierre

 

 

Pi apreu os ons foait eune visite à l'Estaminet Chez Marius à Gézaincourt.

Qué Atcheul !

 

   

 

Pour chl'apéro, y avoait du nectar ed rhubarpe pi des bourles picardes.

 

 

Pi apreu avoèr mingé ch'erpas tchuisiné pèr chés gins de l'Epsoms ed Gézaincourt, os ons visité chés liux. Des braves gins qui oeuvtent comme tertous dins des bieux lius. Os n'avons point ieu l'droét ed prinde des photos à coeuse qui travaillent pour chés aéros, chés hospitals pi des coeuses étnues "Escret Définche" !

 

  

 

Vers 16 h, ch'est l'eure d'erchiner ! "Pause !!" qui dit Luc Decroix avuc sin estaminet invahi d'gins !

 

 

Pi ch'est l'eure de juer à des jux !

 

 

  

 

Pi edvint chés ernus qui alloètent evnir, Sam, le luthier, i nous a perzinté des instrumints ed musique picards (muchosa, épinette, doudounette).

 

 

Eune fin bièle jornée avuc des gins amiteux.

Merchi grammint à Luc Decroix pi s'n étchipe pour el formidape jornée picarde !

Pi eune pinsée amiteuse à Luc Decroix qu'il est d'ertraite à l'fin ed Moai.

Vive chl'Estaminet Chez Marius !

Nomdézeu !

 

  

Published by nomdezeu
commenter cet article
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 19:05

Cette exposition a démarré par des symboles forts en ce weekend du 8 mai 2016.
Le premier visiteur fut, non pas un simple civil, mais un ancien combattant d'Harponville, soldat durant la guerre de Yougoslavie dans les années 90.
Le deuxième symbole fut la visite d'un couple d'Anglais, Mr and Mrs Giles, qui sont restés plus d'une heure à visiter l'exposition et qui m'ont envoyé un mail de remerciements (voir plus bas).
Laurent Devime, célèbre conteur picard, a apprécié le témoignage de Marie Cadie en picard.
Ghislain Lobel, spécialiste de 14/18 dans le canton d'Acheux, est bien entendu venu.
Le maire adjoint de Varennes fut surpris de voir que le blockhaus existait toujours sur le terroir.
Un public de qualité pour une exposition humaine.

 

Prochain rendez-vous le week-end de la Pentecôte (14-15 mai)

et en Août (13-14 août).

www.grebenote.com

 

 

Témoignage de Mr and Mrs Giles =
(en anglais puis en français)


Today we had a most interesting visit to El Ferme Grebenote to look at the exposition of First War artifacts assembled by the owner M Tiodave.

This was one of the most enchanting experiences we have had in our many visits to Picardy over the last 30 years. This was not the extensive exhibits of the museum of Albert or the historial at Peronne that display the Great War 14/18 through the industrial outputs and the huge outpouring of wealth of the great nations of Europe in conflict.

This exhibition talks to you on a much more personal and indeed human level. All the artefacts have been collected over the past 20 years from the locality of Harponville, all tell of the story of Harponville when world events visited this archetypical Picardy village. It tells of the personal tragedies of its inhabitants caught up in the conflict, the stories of service of all born in Harponville who served in the Great War and indeed those who made the ultimate sacrifice in the service of their country.

There is family history passed down to M Tiodave of the interaction between his relatives and the British and Australian soldiers in Harponville during the war, priceless stories that do not make the history books but show the honest and human side of war.

But the greatest joy was meeting M Tiodave whose enthusiasm for his subject and the research he has done to make this the story of his village touched our hearts with his dedication and enthusiasm.

I think that most visitors to a foreign country (we are English) hope to escape the manufactured and common experience presented as authentic and to reach behind this façade to discover the true soul of the people, their history and to live inside their hearts for however brief and fleeting that moment may be. We have been fortunate to experience such episodes with the wonderful and generous people of Picardy over our many visits. Today we feel again that we have made that journey across space and time to experience something wonderful and spiritual, something real and something truly Picardian.

We left the El Ferme Grebenote with a lightness and a joy in our hearts and for this we would like to thank M Tiodave so very much

Mr Malcolm and Mrs Gillian Giles

 

Aujourd'hui, nous avons fait une visite très intéressante à El Ferme Grebenote à visiter l'exposition d'artefacts de la Première Guerre rassemblés par Tiodave.

Ce fut l'une des expériences les plus enchanteresses que nous avons eues dans nos nombreuses visites en Picardie au cours des 30 dernières années. Ce ne fut pas les pièces importantes du musée d'Albert ou de l'historial à Péronne affichant la Grande Guerre 14/18 par les productions industrielles et l'immense élan de la richesse des grandes nations de l'Europe dans les conflits.

Cette exposition vous parle à un niveau beaucoup plus personnel et même humain. Tous les objets ont été recueillis au cours des 20 dernières années dans la localité de Harponville, tous racontent l'histoire d'Harponville lorsque des événements du Monde ont visité ce village typiquement picard. Il raconte des tragédies personnelles de ses habitants pris dans le conflit, les histoires de soldats tous nés en Harponville qui ont servi dans la Grande Guerre et même ceux qui ont fait le sacrifice ultime au service de leur pays.

Il y a des antécédents familiaux transmis par Tiodave, de l'interaction entre des familles et les soldats britanniques et australiens à Harponville pendant la guerre, des histoires inestimables qui ne font pas les livres d'histoire, mais montrent le côté honnête et humain de la guerre.

Mais la plus grande joie rencontrer Tiodave dont l'enthousiasme pour son sujet et les recherches qu'il a fait pour rendre cette l'histoire de son village a touché nos cœurs avec son dévouement et son enthousiasme.

Je pense que la plupart des visiteurs d'un pays étranger (nous sommes anglais) espèrent échapper à la fabrication et de l'expérience commune présentée comme authentique et de chercher derrière cette façade à découvrir la véritable âme du peuple, de leur histoire et de vivre à l'intérieur de leurs cœurs pour cependant brève et fugace que soit ce moment peut-être. Nous avons eu la chance de découvrir ces épisodes avec les gens merveilleux et généreux de Picardie sur nos nombreuses visites. Aujourd'hui, nous sentons encore que nous avons fait un voyage à travers l'espace et le temps et d'expérimenter quelque chose de merveilleux et spirituel, quelque chose de réel et de quelque chose de vraiment Picard.

Nous avons quitté la Ferme El Grebenote avec une légèreté et une joie dans nos cœurs et pour cela, nous tenons à remercier très fort Tiodave.

Malcolm and Gillian Giles

Published by nomdezeu
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 20:13

Avuc chés gins ed l'atelier ed picard ed Varennes, os avons ahansé eune esposition ed mots picards dins l'salle des fiètes pour el réderie de ch'preume ed Moai. Os ons ahotché tertou chés mots sanmedi.

 

 

Innhui diminche matan, y o ieu quasimint un drame !

Ch'perzidint del réderie il étoait à foaire coeuffer ch'café pour chés gins quind il o vu s'fème erbéyant ch'mur pi trannant ed tout sin corps ! Ch'est-ti des convulsions ? Il o été vir, quasimint in foésant ch'liméro ed chés pompiers pour ed l'aiude. Mais ch'étoait point des convulsions...

Es fème ale avoait li l'pincarte du « lave-linge » avuc martché dsur « batteuse à loques » pi ale étoait à rire à fafoué !

 

 

Eune dame edvant l'pincarte ed chés guénels = « Bé, titchotte, j'in feusoais mais je n'savoais mie ch'nom ! »

 

Eune grind-mère avuc s'canne à sin tchot-fiu avuc s'castchète dsur sin front : « Romain, viens voir ! » Pi tous deux à erbéyer chés pincartes pi distchuter insanne pindant 10 minutes. Du bonheur pour mi !

 

Un papa, un éfant ed 8 ans = « Papa, Grenouille »  - « Non, c'est écrit Guernoule, c'est du picard. »

 

Ch'est-ti un plaisi ed vir eune tchotte fille ravisant un pèr un chés mots pincartés.

 

Des mots picards lis, dits, j'in o intindu tout l'long del jornée.

 

Pusse ed 200 visiteus à l'esposition pi des « adé » à masse !

 

Nomdézeu !

 

Published by nomdezeu
commenter cet article
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 16:08

Tchot mot de ch'déroulemint del Nuit Etampie du sanmedi 9 d'avri 2016.

 

Assimblée Citoéyenne qui vient el diminche 10 d'avril 2016 à 5 eures d'ermontée à ch'kiosque edvint ch'tribunal

 

12h30 – Quèques citoyéns erssources pour ahansemint del nuit étampie pi rapinser dsur quoé qu'os pouvons étnir à ch'comminchemint del preume Nuit Etampie rapport à ch'manicraque présint, prêté obin preumis pi des gins edvant nos erjoinde. Tchestions alintour de ch'tan pi etnir toute el nuit. Merchi à eux autes pi leus ingagemints !

 

14h – Ramonchèlmint de ch' manicraque léger pi intamure ed chés activités pour foaire vir no présince pi nos batalles pi ahansemint technique del seurtie de ch'manicraque lourd (sono)

 

14h30 – houppe à ch'micro por el Nuit Etampie pi étramage ed réclames. Participation ed chés « Etampis » à l'manifestation conte el loé d'ouvrage.

 

17h – Freumeture del cirtchulation edvint el Moéson del Tchulture.

 

17h 30 – Intamure del assimblée générale citoéyenne dsur el plache del moéson del tchulture in attindant el mise in plache del sono.


18h … - Pleuves : os décidons ed porsuire l'assimblée eddins el moéson del tchulture pour erprinde chés liux publics. Os povons ermerchier l'atcheuil ed chés gins del MACU qu'is n'étoètent point conte no présince.

 

19h30 – Ertour ed l'assimblée dsur el plache avuc el sonorisation pi un micro. Merchi !

 

20h – L'erchinée est fin prête à nos atcheuillir dusqu'à l'défin del nuit. Grillades ed vianne pi lédjeumes, pains, soupes, watieux, salades, boéchons rapporté pèr chés citoéyens pi ahansé pèr eune moésson d'argint. Vinte à prix libe pour récouer des doupes pour Nuit Etampie pi chés bsoins qui vienntent. Merchi à chés cabaretiers !

 

20h30 – Diries pi Musique

 

21h – Comminchemint de chl'atelier dirie après tchestionnemint d'houpage placardemint tindu pèr eune corde inter chés abes dsur el plache. Euvrages tchittés dsur plache à l'fin del nuit pour traches.
« Nos désirs font désordre ! », « J'ai 10 ans et je suis debout ! », « On fait la révolution alors ? »,
« La lutte c'est classe...contre classe ! », « Régression des droits, vive le roi ! », ….

 

21h- 02 h : Musique : groupe les « Tornades Sandwich » (tortuwarak britchet),
puis insemble ed tambours.

 

00h – Espectaques ed fu

 

Tout el long del nuit étampie, des artisses ed toute seurte, dinse, jonglage, diabolo
Un live dor étoait lo pi a récoué vos idées pi témoégnages.

 

Eune lisse ed contact est in plache pi chés neuvèles ales s'front pèr boète mail del Nuit Etampie pi dsur Tchulmadjet
: nuitdeboutamiens@gmail.com mais également sur la page facebook www.facebook.com/NuitdeboutAmiens/

 

Ed bieux imtamages pi des diries tout el long del nuit. Os écangeons inter nous eutes, apprindons à nos connoaite, raloyéons.

 

Chés cadoreux nous ont laissé trintchilles pi nous ont milé sins ête lo tout l'temps. Aladon, el Nuit Etampie n'est point déclarée mon l'préfecture mais eune gin avoait préviendu un syndicat ed cadoreux ed no présince pi du sins ed no rassimblemint.
 

Os ermerchions tertous chés participants à l'preume Nuit Etampie Anmiens avuc tout ch'que chatchun a foait pi apporté.

Os ermerchions grammint l'UD CGT pour ch'prêt ed coses prumières, générateur, barnum, poéds, tabe pi el présince ed chés mimbes de ch'syndicat avuc nous eutes.


Os ermerchions l'achuchonage ed chés intermitants pi casuels, l'aube neuvèle pour leu présince, perticipation pi aiude.
 

Os sonmes d'avis que ch'rindez-vous étoait eune réussite. El parole s'est délibérée pi el coeuse ed chatchun. Os soétons vir ch'mouvmint-lo s'étreumer pi qu'a dure dins ch'temps pi itou dins grammint d'liux del ville. Os invitons tertous citoéyens à nos erjoinde pi à résister avuc nous eutes.
 

N'hésitez pas à nous contacter dans le cas où ce résumé vous paraîtrait incomplet.
Nuit et Jour debout !

 

Nomdézeu !

Published by nomdezeu
commenter cet article