Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 11:57

LOGO-MODEM.JPG

Tiodave, député suite

 

Ch’coeup d’téléfone ed diminche

Diminche, j’avoais erchu un coeup d’téléfone de ch’parti à Barou pour m’foère élire député dins ch’Vimeu à muche tin pot d’min accord. Allez vir chl’artique pus bos.

Quoé qu’ils leus aient passié par leu caboche pour qu’is appeltent un David à Anmiens alorsse qu’is voloètent dviser à un David qu’il est ch’maire d’Equerbotin !

 

El lette ed mercrédi

J’pinsoais èque ch’étoait fini pi vlo qu’a r’cminche ! J’o erchu mercrédi-chi ène lette de ch’escrétaire à Barou conme quoé j’sus bien coési pour chés élections d’député ! El lette ale est à m’adrèche d’Anmiens !

 

Une nuit à n’point deurmir

Ch’est point qu’j’avoais des cassemints d’tête pour savoèr cmint foère ème cabale dins ch’Vimeu. Mais putôt quièche aviser qu’is ont coèr foait eune berlure par un Judi d’Ascension ?!

J’o traché dsur chl’arnitoèle pi j’o treuvé ch’blog à David.

 

Tiodave dépité

Ch’pus jonne maire ed France éli dins l’Sonme, a foait plaisi. J’alloais li invoéyer un émile pour li dire el berlure pi quoé que j’voais dsur sin blog à l'eute David =

« J’o voté ch’tchot nain ! » pi « J’vux point d’horzins pi d'étringers qui votent chés maires. »

 

Freuville sins cleu pi serrule

Pierre Briez, un histeurien d'Adville écrivoait in 1857: "un horloger allemand arriva un soir à Escarbotin, dans un hameau de trente feux à peine et s'y fixa. L'horloge, objet de luxe, était à l'index de nos campagnes et pour utiliser sa lime, l'étranger fit une serrure. Le château voisin l'acheta et il en commença une autre... Cet homme et ce village furent le point géométrique d'où partit le rayon industriel du Vimeu"


Cmint qu’is éroaitent foait à Equerbotin si un allemind (adon un horzin) n’étoait point vnu leu apprinde el serrulerie ? Pi y feut croère itou que ch’catieu d’Fressenneville il o brûlé pour érien.

 

Si y feut prévenir l’eute David del berlure, a n’sro point mi !

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 14:55

http://farm5.staticflickr.com/4114/4821252307_20f3edf217_z.jpgInvesti à l’insu de mon plein gré

 

Mars 2008, éli maire d’Equerbotin

Yo 4 ans, j’étoais à min cartchulateur in train d’euvrer pi j’avoais l’télé d’alleumer. Pi d’un coeup, j’intinds min nom à ch’poste pi que j’sus éli maire d’Equerbotin ! Je n’étoais saisi ! J’o pinsé à tous chés gins qui m’connoaissent pi qui vont pinser que j’sus maire d’un poéyis que je connoais point.

 

El canchon « Ch’maire ed Freuville-Equerbotin »

Adon j’in o foait eune canchon d’où que j’parle que ch’ Préfet i m’appelle pour dire que chés jonnes d’Erquerbotin is m’ont éli pi qui feut m’in aller tourade à Freuville ! El canchon-lo ale est achteure cantée dins toutes chés boènes fiètes picardes.

Elle est itou dins l’anthologie ed chés canchons picardes d’Achteure (liméro 2338).

Pi inter parsonnalités du Vimeu, l’Amiral Kerouak m’appelle quèquefos « ch’Maire d’Equerbotin ».

 

13 mai 2012 à none

Il étoait none quind ch’téléfone i sonne.

«- Allo, os êtes David ? »

« - Sié ! »

«  - Bon, ben Marc pi Marielle is ont dvisé insanne pi os vous o coési pour ête candidat à chés élections d’député dins ch’Vimeu ! »

«  - Quoé qu’ch’est que l’affoère-lo ? Je n’comprinds rin ! »

«  - Os êtes bien David ? »

«  - Asseuré ! »

«  - Os êtes ch’maire d’Equerbotin ? »

«  - Nan ! »

«  - Ho ! Estchusez ! O s’est berluré d’David ! Adé »

 

Dis l’eute David ! J’croés qu’i feut qu’o coeuse insanne !.....

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 19:30

Une sorte de portes ouvertes

 

http://farm8.staticflickr.com/7241/7183105472_1b03947ae0.jpgDes éfants d’Harponville -1

Os avoèmes cminché à dégonner el grinde porte quind ch’malheur i l’est arrivé. Eune dijaine d’éfants jouètent à ch’timpe quind j’voés qu’is s’étoètent rassimblés tertous à ch’pied del grange. Quoé qui s’passe ? Un oésillon qui l’étoait tcheu d’sin nid !

« Adou qu’ale est sa manman » qui dit l’un in lvant ses yus in l’air.

« Feut l’ermonter dins sin nid » dit l’eute in erbéyant jusse indsous ch’toét.

 

El grinde porte - 1

Avuc min cousin, os ons bien ieu du mau à défoaire chés portes. Ales avoètent un poéds d’voleu ! Eune foés dégonnées, os les ont mis dsur l’ermorque pi ringer conte un mur dins chl’hangar.

 

http://farm6.staticflickr.com/5320/7183108286_43e6952c2e.jpgDes éfants d’Harponville - 2

Pindint ch’timps-lo, is étoètent tertous alintour de ch’pauve moéneu qui devoét avoèr des freus du diabe. « Os allez li foère peur ! Allez putôt li cacher eune boète pi du coton pour qu’il euche coeud ! » Quoé qu’j’avoais point dit lo ! Ch’est eune organisation militaire qui s’ahanse ! Eune tiotte fille qui part in courant à s’moéson pour el boète pi un fiu avec sin vélou qui r’monte ahite ahite el grinde rue pour ch’coton !

 

El grinde porte – 2

Un coeup d’grillage cleué à l’intrée de l’cinse pi os attindro el smaine prochaine pour foère eune neuvèle porte.

 

Des éfants d’Harponville – 3

Il est 4 eures d’ermontée, èj tchitte el Ferme Grébénote sins porte pi j’arrête ème carette à ch’timpe adou qu’tertous chés éfants is sont coèr lo. Ch’est eune gayole à moénieu qu’ale atcheuille ch’paure lazare. Du blé, de l’ieu, del paille frèque. Cha vo ête un drame si y défuncte.

 

http://farm8.staticflickr.com/7240/7183108836_886fd6a24d.jpgHistoère ed portes ouvertes

El grind porte de m’grind-mère ale est à rado dins chl’hangar pi mi j’sus fin héru d’vir des nazus d’Harponville qu’is ont l’porte de leu tchoeur grind baillée pour un titiot moénieu !

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 20:03

Plus de 2500 € de dons !

 

Aidier pi rinde service

 

ManmanCh’cousin qui donne un coeup d’main , un amisse qui vient vous aidier à bricoler, tout leu aiude ale o eune coutanche ! Ch’est del famile, ch’est de l’amitié mais chés gins-lo  is ont passié du temps à vous aidier ! L’interaiude qu’ale fuche binévoloèreu ou d’accointanche, cha n’est point à démépriser.

 

Cartchuler vos coutanches d'aiude

 

Mi, j’o prinds el coutanche d’un euvrage eslon ch’ Smic 2012, chés déplacemints ed chatchun pi d’eutes coeuses. A foait qu’El Ferme Grébénote ale o ieu pusse ed 2500 uros d’aiude dusqu’achteure !

 

Chés aiudes d’El Ferme Grébénote


Is pinstent m’avoèr aidier conme amisse. Is savtent point ch’qu’i leu attind ! Ch’est leu nom ingravé dins eune planque obin eune pierre qui s’ro biétot dins l’El Ferme Grébénote. J’sus in train d’rapinser à chl’molumint qui feuroait foaire.

 

Quind o vut aidier un amisse, a n’coute rien infin presque ! A l'Ferme Grébénote, os eurez vo nom dsur un molumint !

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 22:35

Le prix à payer de la célébrité

 

tiodave mai 08 sourireDins ch’Vimeu

 

Il étoait midi pi j’o été à ch’moète-marqué d’Oèsemont pour acater un jocquot pi du formache pour mi mier. Ch’est min tiot ninnin quind j’viens euvrer dins ch’Vimeu pour eune achuchon ed musique picarde. Parsonne m’connoait pèr ichi seuf des gins heut-plachés de l’tchulture picarde mais èj n’in diro pas pusse.

 

El file del filière


J’étoais dins l’file de l’filière à l’tchaisse quind un honme drière i m’dit : « Os êtes ed Nors obin d’Talmars, nan ? Os êtes picardisant ? Tiodave, os êtes Tiodave ! »

Mi seurprins = « Sié, que je li dit, os s’connaissons pétète ? »

Min gin = « Ben, j’o foais eune balade avuc vous eute à Talmars avuc un biniou ! Pi j’o vu qu’os avoez foait eune balade el smainne passiée à Le Hamel ! Ch’est fin bien quoé qu’os faisoez ! Continuez… »

Os ons dvisé de ch’picard, ed chés fiètes picardes pi j’o poéyé mes acats. Un boin adé pi in rintrant dins m’carette, je m’sus aperchu que j’savoais meume point ch’nom ed min fan du Vimeu !

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 00:55

drapeau-france-grece.jpgDes cabales inragées

 

Vu de France

Chés socialisses qui sont d’ertour ! Apreu eune cabale d’élections mawaise pi invrimée, o tchitte des gins qui voloètent des ouvreus avérés pi qu’is étoètent déméfieuses ed chés horzins.

 

Vu de Grèce

Chés Socialisses Nationals qui sont au Parlemint ! Apreu eune cabale d’élections mawaise pi invrimée, os ons achteure des gins qui veultent des ouvreus avérés pi qu’is sont déméfieuses ed chés horzins.

 

Chés élections d’eune Urope à l’eute !

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 22:44

http://images4.wikia.nocookie.net/__cb20100413100656/desencyclopedie/images/4/43/Point_d_interrogation-2bf4e.pngDes Mai et des mais

 

Mai 1981

J’avoais 8 ans… Mes parints i étoètent coèr à moute chés vaques à l’main… Il étoait 20h. J’avoais intindu qu’a s’roait eune date historique si un partageu i devnoait persidint del République. Mi, que j’sus un rédeu d’histoère, j’savoais tout éfant que j’devoais m'raminteuver de ch’momint-lo ! J’y ai pinsé pi rapinsé dins ch’cadou de l’tchuisine de m’grand-mère… in m’disant « David, n’oublie pas ! »

 

Mai 1985

A 13 ans, ch’est lo au Collège d’Acheux que je m’sus dréché de m’cayèle in classe d’Histoère edvint tertous mes caramates pour dire mes idées politiques. El professeur d’Histoère ale nous parloait del Révolution Frincèse pi ale o été ébeudie ed min coeup d’sang.

 

Janvier 1993

Ni d’droète, ni d’gueuche, ch’est lo que j’o foait min preumier acte politique in public. Ch’jornalisse de ch’Courrier Picard il étoait lo.

 

Mai 2002

Fin fier que j’in sus coèr de n’ point avoèr été voter pour coésir inter Chirac pi Le Pen.

Il euroait fallu jusse eune gin qui m’diche : « Feut aller voter pour définde chés valeurs démocratiques » pi j’euroai été voter !

 

Mais dans chés énées 80

J’o passié mes vagances à foère des cabanes avuc Yassine « ch’parisien ».

J’o vu ch’boulingerie d’Contay, ch’café d’Varennes freumer.

J’o vu l’école d’Harponville freumer in 1985.

 

Mais dans chés énées 90

Gramint d’cinsiers is ont prins l’ertraite bel et rade aveuc chés quotas  pi chés gatchères.

J’o été à Péris avuc eune bourse d’étudiant (600 frs par mois) pi à Saint-Denis (Euniverchité Péris 8) adou j’rincontroais des jonnes à castchète pi d’eutes.

 

Mais dans chés énées 2000

J’o été joqueu pindint 2 ans.

J’o vu des carettes inflambées dins min wartier.

J’o vu des joènes réussir leus études pi des vius moérir tout seul.

 

Ch’est ch’moés ed Mai 2012, j’voudroais des mais plintés edvint tertoutes chés moésons sins pinser à « MAIS quoé qui vo s’passier ?! »

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 19:25

http://farm8.staticflickr.com/7216/7149075717_cd311c3347.jpgIl étoait lo, ch’Lafleur !

El darinne série picarde à lMontée d’Rire, ch’étoait avuc Joël Dufresne pi ses fresnettes. Chés gins is venoètent d’Albert, ed Louvencourt, ed Sint Léger, ed Raincheval, d’Anmiens... Qu’il éroait-ti contint no Lafleur qu’il o vnu in 2003. Je l’o sintu coèr lo…

 

Chés camps à Dassin in picard

N’in rire à fafoé avuc el terduirie in picard ed « Les Champs-Elysées » de Dassin. Des bièles canchons dont cheules ed Duo Ebene qui nous ont parlé de cette France-là.

 

Ch’cirque Barnum

C’est un rétoèr à n’in braire ed rire qu’os o ieu avuc Joël. Chés « Kartoffen », eune grinde famile de ch’ cirque Barnum avec el fème à barbe, Hertchule pi Avinche pi ch’fameu yon Titus ! Pi avuc el castrolomie, os ons apprins que gramint d’erchettes picardes étoètent vnu d’Barnum !

 

Traduction en français   avec deux vidéos !

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 02:26

Poutres-porcherie.jpgDes racines qui remontent

 

Chés matériaux d’Harponville

Des sablières pour rimplacher l’seule, ales sont lo ! J’y o rapinsé avuc l’porqu’rie adou qu’ème grind-mère ale montoait dsur des poutres pour raforrer chés coéchons.

Des briques pour ch’solin, ales sont edpus 20 ans dins chl’hangar !

Des portes, des farnètes, ales sont lo …

 

Du torchis d’Harponville

Il falloait un coeup d’carette pour baler chés verres, pi aladon foaire ch’tour de ch’village…

J’torne dins l’Rue du Puits pi quoé que j’voés ….des dizaines de bérouète ed torchis à moutrémonne ! Eune pognée d’main à Vincent, qu’il avoait des vieus à canger d’pature pi un bé à Hélène, s’fème. « Del terre, os povez n’in prinde ! Os alloèmes l’mette à chés débarras !»  

Hélène pi Vincent, ch’est eune vièle rachinne familiale d’Harponville.

 

Hélène, l’cacheuse d’histoère

http://a2.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/269024_2224564058047_1366123290_2614388_2669841_n.jpgAle o des trésors dins s’moéson ! Un pichet « Roger Toutencourt », un thermomète dech boucher d’Acheux, des cartes postales ed chés rues d’Harponville. Pi un trésor incroéyabe du 18 ème sièque qu’ale doét m’foère vir ! Hélène, ch’est eune Indiana Jones harponvilloise !  

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 23:39

Quand "Marie-Sorcière" d'Harponville revient pour témoigner...

 

http://grebenote.com/cinse/wp-content/uploads/2011/06/m%C3%A9m%C3%A9.jpgHistoère d'ieu

Nan mais vraimint ! Aller avuc sin quad dins chés camps pi après aller vir s'grind-mère pour lavurer sin manicraque ! Os érons tout vu ! Dimitri, ch'est un boin fiu... Il est vnu quèquefoés m'vir.... Et dire èque ch'est à coeuse ed sin ratayon, que j'o point volu de l'ieu à robinet dins l'moéson !

Si j'avos su ...

 

Démonter el moéson

David qui m'euroait dit qu'il alloait défoaire ch'crépi pi ch'béton... Je l'euroais indjeulé pi déméprisé pindant 8 jours !

J'o tellemint rommonié parce que ch'cimint i ténoait point pour rétampir el façade del moéson. Lo, avuc chés consels ed chés amisses à min tiot-fiu, j'o comprinds cmint rétampir el moéson!

Si j'avos su ...

 

El fête d'Harponville

Lo, au dsur de ch'poêle ralleumé, j'étoais lo. Des canteus, des musiqueus, des gins tertous insanne... ! Qué malheur qu'is euchtent pon mes 40 tartes à guerseilles, à libouli, à apricot à minger ! Adou qu'il est min mouchoèr?... NAN, je n'brais point ! J'o l'niflette !

Si j'avos su ...

 

Min tiot fiu ... ch'étoait fin bieu ! Conme diroait matante Da, un jour, tu sros notaire obin nos terres (picardes) !

Ta mémé

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost0