Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 11:39

Dins ch’Courrier Picard du 28 jinvier 2012, o put lire un artique dsur chés commeunes sins salle des fiètes. Courrier Picard 

Avint, cmint qu’is faisoètent chés gins ?

Déjo, chés fiètes étoètent surtoute d’erligion : Sinte Barbe, Sint Eloé, chés béhourdis, Pâques, Noé, el ducasse de ch’sint patron pi d’eutes. Ch’lieu d’rassimblemint, ch’étoait àl’églisse ! Déhors, ch’étoait chés jux picards dsur el plache obin chés processions dins chés rues.

Chés mariaches, chés baptêmes pi chés communions, ch’étoait coèr à l’églisse pi chés tabes de ch’répillet, ales étoaitent dins eune cartrie, eune gringe ou eune ermise qu’os avoèmes vuidié pour cho.

Du timps d’chés cabarets

Du boin tan ed chés cabarets qui poussoètent drus comme edz ortilles dins chés poéyis, os ons cminché à s’rasanner dins l’grinde salle de ch’cabaret. Vers 1900, os y faisoèmes meume des conférinces por chés cinsiers dsur eune nouvieuté : chés ingrais chimiques ! Chés éfants de l’école, is faisoètent des pièches ed téyate itou à ch’café.

Chés salles des fiètes « rétampies »

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/8a/Toutencourt_mairie_1.jpg

El mairerie ed Toutencourt

Feute d’ergint, grammint d’commeunes, ales ont rétampi un liu pour foère el salle des fiètes.

A Bertrancourt, ch’est coèr el grinde salle de ch’café qu’ale sert ed salle des fiètes avuc eune bièle titiotte scène fin décorée. Leu soérée ed Neuvel An ale est à n’point mantcher !

A Englebelmer, ch’est el vièle églisse ed Vitermont qu’os ons ahansé in salle des fiètes.

A Marcelcave, ch’étoait un bâtimint d’eune bonnettrie freumée qu’il o seurvi ed salle des fiètes pindint grammint d’énées.

A Toutencourt, à ch’19ème sièque, is avoètent déjo maginé el salle des fiètes avec eune scène in bos de ch’bâtimint pi el mairerie, l’salle ed mariache à ch’preume étage !

A Ribemont sur Ancre, ch’est dins ch’catieu qu’is avoètent leu salle des fiètes pi leu foyer rural edvint qui brûle.

 

Chés salles porrivalentes

A foère plaisi à tertous, o rind mawais chatchun.

Quèques villaches is ont ieu l’idée ed foère eune salle « polyvalente » qui seurve à toute. Pour chés sports, chés mariages, chés fiètes pi d’eutes. A foait que ch’terrain d’ju, i prind telmint d’plache qu’y n’in o point pour assir chés matchés ; que l’scène ale est trop tchotte pour ahanser eune pièche ed téyate avec pusse de 4 conmédiens ; que chl’acrinquillage (chés prises ed courant, chés leumières) i n’est point prévu pour del musique. Pi n’parlons point del résonnance d’un bâtimint fin heut pi fin grind à coeuse ed chés ballons (ed chés sports) à lancheu.

 

Pour foère eune salle des fiètes, i feut bien rapinser à tout cho ! Sinan a sro eune sale défaite à chés preuchaines élections !

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost 0
Published by nomdezeu - dans Revue de presse
commenter cet article

commentaires