Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 01:35

2 heures de bonheur à Bouzencourt lez Hamel

 

http://farm8.staticflickr.com/7108/6906072086_fd2e99cbef_b.jpgCh’blason pi des gardins

 

J’avoais rindez-vous avuc ch’maire ed Le Hamel pour ingénier   eune balade dins chés marais ed Bouzencourt pour el 4 mai 2012 .

Eune moéson à côté del fameuse églisse, un coeup ed seurnette pi j’rinte…

Un blason del Picardie qui s’étampe dsur el cminée !

« Ca ne vous gêne pas si on prend les chiens ? » Bé non !

Un tchot jus avuc du chuque roux, chés tchiens dins l’carette pi on prind el Rue du Marais.

Lo, èj déteupe un camp ahansé in gardins d’ouvrieu. Chés consèleus municipals i n’y croyètent point… pi vlo èque chés aires ales sont pleines !! Pi y faro ragrindir !

 

Ch’cabaret Frumence

Au bout d’un tchul d’so, eune batisse à vinde. Ch’est l’guinguette ed Bouzencourt ! Eune moéson à l’abandon edpus chés énnées 80 mais à bonheur à vir ! J’ai des sintiboins ed canchons, ed musique, ed rires qui afflatent mes érelles rien qu’à l’erbéyer ! Croésez vos doégts ed main pi d’pied pour qu’a fuche à nouvieu un cabaret !

 

El Vierge ed Bouzencourt

El mairerie a n’avot point assez d’acatoères pour acater eune vierge dins chés réderies ed nos tchoins adon eune verlée au Portugal pi ch’est eune vierge ed Fatima qu’ale est lo dins l’capelle ed Bouzencourt.

 

Chés marais ed Bouzencourt

Du brin à chés carolines ! Un marais véridique sins abes, conme avint …

Infesté d’abes, ch’étoait un nid à bibaches. Achteure, ch’est l’berche ed chés langues ed vaque, ed chés rosieus pi ed chés tétarts. Rinconte avuc des jonnes qui mette du bos dins eune carriole : « Du bois, ça réchauffe quatre fois ! le couper, le charger, le décharger et le brûler »  

 

Eliott pi Vidocq

Chés tchiens is étoètent fin hérus ! Eliott i l’étoait tout l’timps dins l’ieu. Vidocq, os l’ons quasimint pardu près del « Seigneurie » edvint qui nos déssaque un chevreuil. Des canèrds, des cignes, des yeuves, is n’avoètent plein leus musieus à nifler !

 

J’agglave ed soé !

Apreu 2 eures à varonner dins chés marais, os étoèmes agglavés d’soé. Ertour à l’moéson de ch’maire… pi lo point ed caca-coula, ed jus d’orange mais du chide qui m’o perposé, ch’maire ! Ch’maire ed Le Hamel, il est picard que j’vo dis !

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 22:18

LOGO-Accueil-froid-Amiens-2012.JPGErvnu d’eune série à Sint Leu, j’o foait eune verlée à un liu cavéoute d’Anmiens.

J’imagineu vir toute seurte de mawaises gins. Eme carette plachée, quèques pos in défilé dins des colidors pi à gueuche un atcheuil in canapé. Ch’est don lo l’Accueil Froid Salon de Coiffure ?! Del musique d’achteure pi des joènes !!! Vlo-ti don chés bas-fonds d’Anmiens !?

Un liu cavéoute que j’vous dis !!! Soin ! Os sonmes in 2012 ! Is ont point oblié ch’lumion del porte ed seurtie, chés éteigneus pi ch’est rédeu d’vir eune gin vnir ramasser chés gobes vuides à msure tout l’long del soérée. Del cavéoute à l’seuce 2012…

 

Del boène musique, des gins qu’is baltent, qu’is acoutent, d’eutes qui dvistent à ch’comptoèr avuc eune bière à prix d’amisse.

 

Et dire èque ch’est des éfants ed gins del langue pi del tchulture picardes qu’is m’ont parlé de ch’liu-chi !

Ch’darnier coeup qu’o m’o parlé d’un liu cavéoute ed musique à Anmiens, ch’étoait coèr à coeuse ed gins matchés ed parlage picard, un liu ed chés Indiens Picards qu’os appelle achteure « La Lune des Pirates ».

Si chés éfants ed picardisant is continutent comme cho, os érons pusse ed 100 lius pour chés artisses alintour d’Anmiens !

Un atcheuil froéd comme o, j’in vu tous les jours !

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 16:11

Des terrorisses picards

 

Os n’avoez seurmint intindu parler èque ch’étoait el Smaine del Francofonie. Il falloait avoèr soin de sin parlage frincés. Point d’mots inglais ou coèr pire des mots ed patoés !!!

Bin des malaprins, des joènes à castchette, des meurdreus parlagistiques, is ont ieu l’aplomb d’foère un attintat ed parlage picard dins ch’wartier Sint Leu d’Anmiens en soérée.

 

Maeva Bar, ch’est un café del rue Sint Leu fin trantchille pi ed boène pratique. Vers 5 eures d’ermontée, un messache sur Tchulmadjet : Concert improvisé picard Happy Hour à 18h au Maeva Bar. Chés terrorisses is annonchtent leu attintat !

 

Chés preumiers is étoètent deux : un trafiqueu ed musique picarde pi un intégrisse picard in cadot à reules….

 http://farm8.staticflickr.com/7135/6865020640_07994b7896_b.jpg

Pi lo des coses hontabes que je n’pus point vos raconter rapport à chés éfants qui porroètent lire min mot d’billet. Vlo chés fotos !

http://farm8.staticflickr.com/7242/7011153085_a30bb5d713_b.jpg

 

 

http://farm8.staticflickr.com/7094/6865036280_d6b700dbe0_b.jpg

 

 

http://farm8.staticflickr.com/7213/7011146523_2a1c5241ce_b.jpg

 

 

 

Is ont ervindiqué leu attintat rapport à chés mots picards défunctés à coeuse del politique parlagistique del France ! El virie ichi

 

No jornalisse ed Nomdézeu TV, il o pu prinde eune foto ed chés mimbes de ch’réseau terrorisse ed Sint Leu qu’is s'ramonchèltent souvint amon d’eune boutique ed lives « Book in the machine ». Un nom inglais qui s’affiche in plein mitan del rue Sint Leu !

 

http://farm8.staticflickr.com/7226/7011151601_c931cc0dc9_b.jpg

 

Pi vlo el virie de chl’attintat. Béyez chés pauves gins estomatchés ed terreur pi  chl’Hotel-Diu d’Anmiens démazingué par el violenche de ch’carnage !

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 21:59

http://jeanquichante.free.fr/images/pochette-homme-sentete.jpgInnhui, Jean Caron i m’o dmindé de vnir àch’Cinte Tchulturel Léo Lagrange à Anmiens pour dviser ed chés canchons picardes avuc des parints pi leus éfants. Os ons d’abord parlé ed chés surpitchés rapport à l’mienne Tiodave.

Os ons déteupé chés canchons frincèses del Picardie conme Amant de Saint Jean, Réveillez-vous Picards ou coèr Roses de Picardie. Pi apreu, j’leu ai amoutré el canchon « Le lion est mort ce soir » que j’o terdui in « Cheg gvo est mort pèr nuit ». Ils l’ont treuvé rétuse pi on l’o canté tertous insanne. Point tchestion d’oblier « Madame Duvivier ». Eune canchon à canter pi itou à danser ! Is ont vite apprinds chés pos tout in apprenant chés paroles. Des espécialisses quasimint !

 

Pi pour treuver pi déteuper des mots picards, ch’étoait un festival !

D’un gvo os ons passié à chés vaques, chés vieus pi chés vius avec des cayèles ou des cadots. Chés jonnes is étoètent ébeudis d’intinde chés mots picards qu’os avons pour chl’arnitoèle. Pi « lol » sero biétôt rimplaché par « ddr » (défuncté d’rire) sur chés preuchains émiles ou chés tecstos ed chés jonnes.

 

Chés gins fin hérus d’intinde pi ed décoeuvrir du parlage picard mais il déjo l’eure ed finir.

« Tiodave, edmain, ch’est chés ages à manman, cmint que je pu li canter ?! »

Un boin âge à ti z’eute, Un boin âge à ti z’eute, manman,Un boin âge à ti z’eute….

 

TRADUCTION EN FRANCAIS

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 00:01

http://farm5.static.flickr.com/4034/4690328119_223da4402b.jpgInnhui, j'o abattu avuc min cousin ed Monteuban un abe qui avoait el pécavie de vouloèr afflater ch'toét del moéson avuc ses branques. A dus (min cousin pi mi), os ons foait  ed no miu. Ch'viu pouillier de m'grind-mère, il l'o fondu avuc chés darinnes branques tchaittes edsur.

 

A 3 eures d'ermontée, Douèr pi sin camarate del Fondacion Dech Patrimoène, is étoètent lo pour m'donner des consèls pour rétampir el moéson, chés granges pi toute. Pour chés espécialisses-lo, y feut démonter tout ch'crépi pi ch'chimint. Foaire séquir el resse à l'air libe pi apreu dminder à un artisan d'erfoaire el seule pi ch'seulin sins avoèr à démonter tout ch'torchis.

 

A preume vue, mi pi chés conselleus, os sonmes d'accordage =

Chés granges, ales sont d'apreu 1840 avuc el tcheuriosité d'avoèr des bos in frène décovert ed torchis.

El moéson ale est d'avint 1820 avuc sin four à pain pi l'porte de s'n étchurie qu'ale vo dins l'cambe.

 

Pour avincher, i feurot ed l'aiude!...

Ti, pétète ?!

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 15:09

http://www.provence-outillage.fr/images/abattant-wc-640.jpgVir troube

 

Eme carète pi mes branques

Apreu eune usance ed 10 énées, j’o des freus du diape èque mes branques ales s’démanglent pi que je n’puche pus conduire ème carette. J’intinds déjo chés déméprisants = « Adon, ète carète, ale est in bos ! Ch’est-ti du quène, du tillé obin du séhu ? DDR ». Eme carète ale o 4 reules, un moteur pi un volant conme z’eutes pi ale est in teule. Mais min permis d’duire, il o min rétoèr avuc des quatezius et ch’est chés branques ed mes leunettes qui sont à mitant berzillées.

Eune branque berzillée pi m’vlo décaretté !

 

Un calindrier, eune carte pi des boins yus

Nayu, j’o cminché à téléphoner à min oeullogisse por li dminder un rindez-vous. Wate ! Il falloait attinde pusse ed 9 moés ! N’est mie possibe ! J’ravise dins l’annuaire por déteuper min seuveur pi quoé que j’voais !... A l’rive droète d’Anmiens, chés gins is foètent seurmint des processions de Sinte Pusine vu qu’y n’o point un seul oeullogisse de ch’côté-lo del Sonme ! Is sont tertous rive gueuche !  Vo pour trécoper tout Anmiens pour vir un espécialisse.

J’o du téléphoné à 7h du matan au moés d’déchimbe à un oeullogisse que je n’connaissoais point por avoèr min rindez-vous in feuvrier.

 

Du brin à ses yus

Eme vlo mon min nouvieu oeullogisse aveuc eune invie d’pissiate du diape ! Adou qu’is sont chés cabinets ? Lo, eune pincarte… « Rapport à ch’qu’on o déteupé des étrons à côté del tchuvette, chés cabinets is sont freumés pour el pratique ! » Y o des gins qu’is ont vraimint bsoin ed leunettes... Est URGINT !

Un acrinquillage avuc des capleuses vo foait raviser dins toutes seurtes ed treus, vo lanche ed l’air dins vos yus à vous foaire braire pi vo ébleui avuc ses lumions. J’o min papier d’ordonnanche !

Dus poaires ed leunette por el coutanche d’eune ! J’o été vir chl'otchulisse Troubeleu pour acater mes quatezius. Du brin ! Mn’asseuranche ale est point acheuchonnée avuc Troubeleu. J’vo devoèr avinché l’ergint pis apreu erchuvoèr min rimboursemint. Adon, avuc dux poaires, je n’ai achteure pour 20 énées edvint d’raller vir min oeullogisse ! Enon ?!

 

Nomdézeu

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 00:20

A feusoait gramint d’énées èque j’y rapinsoais à daller foaire eune verlée mon Marius !

Ch’est Thomas dech CPIE pi itou boin camarate qui m’o donné rindez-vous là-bos. Eune foés, el plache del carette treuvée, un récoeuffemint vo prind vo tchoeur. Ch’drapieu picard, fier conme Artaban, qu’i s’étampe à vos yus dins chés rues edvint chl’estaminet. Ch’est déjo del diversité signeulétique !

 

Os n’avoez point l’timps ed démette vo paletot qu’èch moaite des lius, Luc Decroix, vos foait eune pognée d’main franque pi amiteuse pi vos soète el boènevnue.

« Os voulez-ti un chucolat bien coeud ou eune gobe ed jus ? ».

Sié que j’réponds in coésissant un café. Pi qué fameu café ! Du picard ! Du vrai ! Chti-lo avuc del chicorée ! Qué bonheur ! Del diversité djustative….

 

Nom dé diu ! Nom des jux ! N’in vlo ti des gronnées d’jux ed toute seurte. Ch’ju d’dames il est meume ahotché àch plafond avuc ses pions. Un émotionnemint d’un coeup, lo… à gueuche de ch’bar, un gant foait ed tchuir pi d’bos avuc sin tamis. Ch’jus d’tamis qu’il o telmint d’mau à s’rétampir, il o s’plache ed souvenanche. Del diversité jueuse…

 

Os étoèmes lo pour chés « Eco-évènements » pi dviser ed nos espériences. Des faiseus d’festival, des gardineus, des cinsiers bio pi d’eutes, os étoèmes tertous lo pour rapinser à avoèr soin ed nos adjets.

Cmint qu’on ahanse chés cocarettages ?

Adou qu’o met chés eules ed friture ?

Mi, je n’foais pus ed réclamouques !

Des gattes in porchlaine dins un concert ed musique d’achteure ! N’est mie possibe por el sétchurité !

Del diversité ed chés fiètes…

 

Durant ch’diner, a dvise, a berdèle. Ed l’Oèse, ed Rouen, ed Bertagne, o vnons de grammint d’poéyis rapport à nos travails.

Ch’drapieu-lo edvint chl’estaminet, ch’est qué poyéis ?

Une réderie, ch’est eune brocante ?

« Is veultent quoi ? » Quoé qu’a veut dire ?

Pi Tiodave qu’il est lo terduiseu conme toudis

Del diversité d’chés lankes pi d’chés tchultures…

 

Ech CAT ed Gézaincourt, il est fameux !

Chl’aéro qu’os prindez pour vos vagances, chés egvilles ed montage… ch’est eux !

Ch’est itou 700 tonnes ed compost per énée pour vos gardins !

Del diversité des oeuvrages pi d’leus gins…

 

Diversité ed bétail, ed verdure, chl’artique-lo il est écrit in picard pour eune diversité itou tchulturelle. Soin à vos adjets !

 

Nomdézeu !

 

TRADUCTION EN FRANCAIS

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 14:45

Du trèque à acouter !

 

 

photo

photo
photo
photo
photo
photo
photo
El bèle ed nuit
I n’o des momints adou qu’el nuit pi s'bèle ales sont belles. Pi lo avuc Jean Caron qui cante, ales l’étoaitent coèr pusse pi itou musicales. Por el seurtie d’sin nouvieu album « L’homme s’entête », il o foait un concert à Léo Lagrange à Anmiens. Ch’étoait eune boène occasion ed tchitter no écran plat pour eune bièle soérée, meume si Jean il in o foait eune canchon. Hinri Seuveur li o meume prêté sin gardin d’iver qu’il o rétampi d’un aheutoèr ed musique à li. Ch’concert i cminchoait à 19h30 jusse apreu avoèr bossé pi i falloait eune canchon d’ « Ah ! Ho ! » in bossa pour oblier nos pinsiuseries.
Du trèque
J’y connoais rin in musique. Ch’est-ti des airs jazzy, swing, rock, blues?
Pour mi, ch’est des tesques in dintèle ed Calais, d’in eddins décalé.
El nuit est lo, el frèctème vous foait frinchonner vo tchaine ed dos pi lo Jean avuc ses tesques pi ses musiques vient vos mette eune couverte in trèque ed paroles pi d' notes dsur vos épeules. Ch’est doux, cha récoeuffe pi on resse lo à erbéyer el boène étoèle à Jean qui li foait magineu ses canchons.  

Nomdézeu !
Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article