Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 23:09

Amon ch’café Rachelle

 

sorciere mediaPar in bos de ch’village

Du tan qu’j’étoais nazu, ch’café Rachelle il étoait freumé edpus eune poère d’énées. Ch’étoait une masure tout décatie à ch’mitan de l’rue d’Varennes. Mais ch’est lo qu’ale étoait Olga… Sin nom d’famile, je ne l’connoais point. Ch’étoait eune fème langreuse, toudi habillée in noèr qu’ale restoait dins l’étchurie de ch’café Rachelle.

 

El vie à Olga

Ch’est des souvenanches ed nazu pi impossibe ed savoèr si ch’est vrai…

Os disoez

-         Qu’ale feusoait l’tchuisine dins des boètes à conserves dsur un fu.

-         Qu’ale alloait à Anmiens in vélou foaire chés fins d’martchés obin el mindicité.

-         Qu’ale avoait un « catieu », une grinde moaison à Péris à l’abindon

-         Qu’ale avoait vindu s’moéson à des voleus pi qui ne l’avoètent jamoés poyés.

 

Olga pi mi

J’o souvenanche avuc chés galibiers de ch’village ed l’avoèr  agoniser !

« Vilaine, méchante, saloperie » pi eutes meudiries qu’os n’savoez point qu’a feusoait si tant d’mau à sin tchoeur.

Un coeup au moédeut, o rintassoait chés ballots d’paille amon l’sœur de m’grind-mère pi à travers ch’grillage, ale m’o offert eune trompette in plastique. Eme mère ale o ti crié que ch’étoait « pas prope » ! Mais je l’o wardé gramint longtimps el trompette à Olga.

 

El fin à Olga

A l’mort de Rachelle, ale n’pouvoait mie pus habiter dins l’étchurie. Ale o don habité dins ch’guernier de l’sœur de m’grind-mère adou qu’ale feusoait du fu dsur un plantcher in bos !

Pi l’Mairerie l’o invoyée dins eune moéson d’ertraite dins l’Santerre.

Un jour, os ons apprins qu’Olga étoait défunctée à pusse de 80 ans !

 

Ch’étoait Olga d’Harponville…

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 23:45

L’rue Sint Leu ale est triste à vir !

 

http://img.over-blog.com/300x400/2/14/79/79/DIVERS-2/Amiens--Saint-Leu.jpgRue des ridieus freumés

Si os erbéyez bin, ch’est une litanie ed boutiques freumées avuc leu ridieu d’fer !

Mais y o coèr des gins tillaches de ch’wartier Saint Leu.

 

El Charcutrie Poucet 32 rue Sint Leu

Ale est quasimint aussi vieille que l’église Sint Leu ! Des briquets d’un quart ed mète ed long avuc des guernitures du diabe ! Si os avez coèr faim apreu un casse-croûte à Dom, allez vir vos métcin ! I foait itou des andouillettes d’Anmiens.

 

Ch’bouquinisse 62 rue Sint Leu

Des milliasses ed lives ! Un live in picard, Candide terduit in russe, un mode d’imploé del vièle comtoèse à l’ratayonne, I put vous l’treuver ! Eune gin formidape.

 

Ch’Maeva Bar 62 rue Sint Leu

Ch’est un bar fameux qui l’atcheuille des concerts pi itou chés musiques picardes !

 

Os allez bien acater un boudin pi boère une bière avint d’acater un live dins l’rue Sint Leu d’Anmiens !

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 18:12

Eune carète picardisante

 

http://www.voiture-france.fr/img/DAEWOO-Matiz-Essence-11884.JPGDaewoo Matiz

J’o acaté el carète-lo à l’mort ed min père apreu 2003. 10 énées d’Twingo, je n’étoés mate ! Ch’ervindeu i m’o dit « J’espère qu’o rviendrai avint 10 ans ?! » (Ch’est-ti li qui m’o porté malheur !?) J’o ervindu el Twingo èque j’avoés. Pour vos dire que j’sus un mawais vindeu, j’avos mis l’annonche « Twingo 1000 Uros à vinde » pi ch’est chl’acateu li-meume qu’il o volu me l’racater à 1500 € !!!

 

Ch’est eune carette historique

Dins combien d’fiètes pi séries picardes èque j’o été avuc !!!

Ch’est avuc ale èque j’o rindu visite à l’famille avuc ème grind-mère, l’eune des darnières parleuses long du jour ed picard d’Harponville.

Ch’est avuc èque j’o vindu min preume live in picard èque j’o dépulié.

Ch’est ale qu’o carrié chés preumes pipassos fabritchés dins l’Sonme ed l’Atelier ed Corwynn.

Ch’est ale qui m’o seurvi pour qu’el preume interprinse ed lanque pi d’tchulture picardes du Monne, El Ferme Grébénote, ale naiche.

 

Avisse ed mort

El carette à Tiodave ale o défunctée el merdi 9 octobe 2012 à 5 eures d’ermontée à Vadincourt, ch’poyéis à Gribouille. Pour chés condoléances, invoéyez vos ergrets à

« Tiodave - El Ferme Grébénote » à Harponville.

 

Adé m’carette !

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 22:46

Jusse eune pinsée

 

http://www.viadeo-static.com/servlet/photo?memberId=0021ml14s3l7l93v&ts=1310457966000&type=0BRRRR

Il étoait 9 eures passié, j’étoais dins mes reuves. BRRR, BRRRR… Ch’tracteur de ch’voésin y foait un molé pusse ed bruit qu’à l’habitute… BRR, BRRR

Mais nan, ch’est dins l’cour !!!! J’me déssaque ahite ahite… Vincent qui nous baloait del terre à torchis ! « Fallot pon vous déjouquer ! » qui dit Vincent.

 

Du jambon

A 14h, j’perzinte El Fontaine Bleuse à ch’Rindez-Vous du Fleuve à Vaux dsur Sonme.

J’ainme bien ête à l’avinche à mes visites. A midi, j’arrive pi j’vo vir pour minger. Bon, feut daller in carette à gvo dusqu’à l’Fontaine, combien d’temps qui feut ? Je n’sais point…. J’vo à l’buvette pi o m’dminde « Os volez eune côtelette obin du gambon ? ».

J’rapinse à part mi : « eune cotelette, feut l’timps de tchuire, eune tranque ed gambon a iro pus vite ! ». Ben j’o ieu eune belle tranque ed gambon braisée avuc mes frites !

 

El fontaine bleuse pi eune Pinsée

Eune dijaine ed gins qui étoètent lo à l’Fontaine Bleuse pi dus dames qu’ales ont connutes l’ieu de ch’puts tornis fin bleuse.

Eme visite finite, j’erprinds m’calèche pi j’apprinds qu’o donne des noms à chés gvos conme chés tchiens! Feut batiger avuc el lette ed l’énée ! Pensée, ch’est un gvo qu’ale est née à l’énée des « P » yo 9 ans !

 

Des gins droles

J’ringe ème carette à Anmiens, j’prinds mes affoères pi j’vo à m’moéson. Chés gins que j’croése, is m’erbéyetent drole ?! J’avo à min co min badge « Rendez-vous du Fleuve » !

 

Nomdézeu !

 

 

Espéciale ducasse à Christian èque j’o apprinds l’mort par ch’jornal innhui ! Il o été conseilleu municipal d’Harponville, il o li edvint des espectateus min preume tesque in frincés pi picard « Protestants ! … » pi j’ai l’o ervu à l’darène fiète d’Harponville.


« Je regarde ton site internet. C’est bien ce que tu fais pour le dialecte picard ! »


Merchi Christian pi Adé !

 

TEXTE DE CHRISTIAN =

Si je devais choisir une seule phrase pour définir ce qui peut m'animer tant au niveau professionnel qu'au niveau citoyen, ce serait celle-ci: "Les individus, même s'ils sont conditionnés par leurs histoires familiales, scolaires et sociales antérieures, ne doivent pas être pensés comme passifs mais comme coproducteurs des mondes qu'ils traversent, disposant d'une capacité d'interprétation, d'invention des rôles"...

Elle n'est pas de moi mais de Laurence Rouleau-Berger, sociologue.....mais je me la suis appropriée ,et, j'essaie de la faire partager autour de moi

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 21:28

Min brin, os m'ons volé min brin !

 

Enfant cornemuse picardeDes monts d’autocars amon Grébénote

Ch’tchul dé smaine-chi, ch’étoait un défilé à Grébénote ! Eune file ed filière d’autocars dins chés rues pour rinde visite à l’Ferme Grébénote…. ! Bon, j’attige un molé…

I n’avoait point d’file d’attinte edvint l’cinse. Pi pour chés autocars, i n’euroait fallu qu’un seul pi coèr un titchot, un minibus à eune dijaine ed plaches. Gwen el violonisse, Mathieu, Eric ch’torcheu, chés pirates du village, Ktrine pi sin Louis d’or, ch’Tonnéyeu, sin blanc-bonnet pi leu Gael d’cornemuseu.

 

Des lattes

Ch’ti qu’il o ingénié des visses SQ2 qu’i feut des imbouts ed visseuse espécials, mi pi Sam, os l’euroèment « latté » conme is ditent chés joènes à castchète d’achteure ! Ch’est aladon qu’os ons latté chés murs de l’moéson.

 

Du brin

Os ons des cabinets écologisses avuc un sieu pi des soéyures.

Diminche soèr, Sam il est saisi d’vir que ch’sieu d’cabinets il est vuide.

I m’dminde : « T’os vuidé chés cabinets ? » - « Nan » que je li dit.

Ch’sieu il est vuide ! O cminchons no inquète peulicière ! J’téléfone à m’mère. « Ch’est-ti qu’t’éroais vuidié chés cabinets ? » - Nan

Ben adou qu’il est ch’brin ?

J’vo drière el moéson pi j’vo que ch’brin il est dsur ch’compost !!!

Ch’est ti des cabinets ambulants ?!

Que ch’ti qu’il o vuidié ch’sieu ed chés cabinets sins nous l’dire qu’i s’dénonche !!!

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 23:11

Autint erbéyer ch’catieu d’Vadincourt edpus Chimencourt

 

Pon d’verlée à Baiziu

Min tchul d’smaine i cminche bien ! El verlée à Baiziu, ahansé par l’Offiche ed Tourisme ed Corbin qu’ale est annulée à coeuse qu’i n’o parsonne. E malhéru d’vir cho, un poéyis qu’il o été catieu d’chés roés pi adou qu’Sinte Pusine pi Sint Léger is ont passié ! Tant pire pour chés tourisses, j’warde mes histoères pour mi...

 

El visite d’Adou

Adou, ch’est ch’canteu pi ch’musiqueu d’Ozyvo pi ed chés Gambes ed Min Pied. Ch’est li qu’il o canté chés preumes canchons qu’j’avo écrit. T’in brais ale est achteure fameuse.

 

El tirloterie Grébénote

Des gins i grattent des billets d’loterie pi d’eutes qui gaignent pusse ed 10 briques ! Ben avuc Adou, ème mère, matante, os ons foait el tirloterie Grebenote. Os ons gratté des briques… pi os ons rien gaignié !!! Sié ! 180 briques rétampies pour erfoère ch’mur de l’salle à minger à Grébénote !

 

Coin-coin pi Boum !

Diminche matan, j’chirloutoais min café trintchilemint in canesson dins l’tchuisine quind j’intinds un boum, badadoum, crac !!! Un morchieu d’torchis dépindu in heut de ch’mur de l’salle à minger qu’il o tchait à ch’pied de l’noque. Ch’est itou à l’noque-lo èque sanmedi tout l’journée, y avoait un canèrd tout seul qui foaisait prangère. Ed d’où qui vnoait, a quièche qu’il étoait ?... J’in sais rien.

Imagineu un molé que ch’canèrd i euche été lo au momint que ch’torchis i tombe… Il euroait fallu manchonner des briques pour li foère eune tombe !!! J’o ieu del canche pi pèr malheur, j’o point juer à l’tirloterie! Du brin pi ….

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 19:57

Chouffe el carette qui brûle !

 

http://www.rue89.com/sites/news/files/styles/asset_img_full/public/assets/image/2012/08/amiens.jpgTchestion ed cassis

Diminche soèr à minuit passié d'eune eure, j’o un voésin qu’il o buqué à l’porte. « Os avoez un cassis d’berzillé ! » Des joènes à castchète fin aimabe is ont voulu aérer ème carette rapport à chés caleurs d’moédeut.

 

Min wartier d’Anmiens-Nord

(Photo de Rue 89)

Min Anmiens-Nord à mi,

Ch’est ch’Piot ed Brossolette, vadrouilleu d’sin état pi rédeu d’esport, que j’o forché à édvnir professeu d’jumnastique à Anmiens pi dins chés villages alintour.

 

Ch’est Kader que j’o aidié à ernouveler sin tite ed séjour pi qui m’o invité rue Jodelle amon ses parints pour minger un boin couscous.

 

Ch’est ch’fiu Meraoumia de l’rue Fafet qu’il o voulu que j’fuche dirigeu ed cinte ed loésir (ALSH) pi itou comptabe ed Mélodie en Sous-Sol (Achuchon ed musique, rue Fafet). Os sonmes tertous dus professionnels dins chés arts.

 

Ch’est Nordine, min camarate que j’voés souvint dins chés rues près de ch’Nautilus. A un espectaque dsur Jules Verne avuc des éfants pour l’fin de cinte ed loésir, je li dit « Foais l’mère ! » (dialogues)  Pi j’intinds des « tchhhh » dins ch’micro….Nordine qui foésait l’mer !

 

J’avos coési conme surpitché « Daoud », ch’est David in arape. Mais Yannick qu’il restoait rue Brossolette i m’o donné min surpitché d’achteure « Tiodave ».

 

Amiens-Nord, ch’est picard !

 

« Chouffe ch’café qui cauffe », ch’est chés mots èque j’o intindu dins chés preumes jours qu’j’o habité à Amiens-Nord ! Du picard, de l’arape pi du frincés touillés !

 

Ch’clerc d’euniverchité, Mr Eloy, dins sin live, i dit bien que chés preumes gins vnus d’Maghrébie à Anmiens, is ont apprins ch’picard avint ch’frincés avuc leu métier d’ouvrier à l’ZI d’Amiens.

 

Avuc l’Agince pour ch’Picard, in o ieu du slam picard à ch’collège César Franck pi des jux picards avuc l’ALCO de l’rue Fonck.

 

« Bé des canchons ! » ed Tiodave. Ch’est un live ed canchons picardes qu’il o été écrit pi ingénié inter l’piscine de ch’Nautilus pi ch’terrain d’foteballe Carpintier à Anmiens-Nord.

 

Quièche qui sait èque Jacques Auvet ed chés Cabotans d’Amiens, il o été interré à l’Eglise Ste Thérèse dsur l’plache du Colvert à Anmiens-Nord ?!

 

Déméprisez point chés gins d’Anmiens-Nord, ch’est m’famille ed tchoeur !

Sinan j’brûle vo carette !

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 23:53

Avoèr sin tchul bin assis

 

Du grès pour Grébénote

http://farm8.staticflickr.com/7138/7728670276_cf232900bf_m.jpgI falloait bien du grès por bien assir chés fondemints d’eune moéson qu’ale s’appelle « Grès Bénote ».

Chés grès de l’intrée de l’étchurie, ch’grès de l’intrée d’cave, is ont tertoute seurvi à rétampir chés fonds del moéson. Sam ch’Corbieu, Ch’Carpintier pi Ch’Wardjet is ont foait du bièle euvrage !

 

Mes queuqueus à récoeud

Sanmedi de ch’tchuré d’Ars ed 2012, os ons manchonné avuc Sam ch’mur de l’cambe. Prinde des briques, zzé trimper dins l’ieu, attinde qu’i n’euche pus d’air eddins pi zzé monter avuc del chaux pi du sabe. Os érons pus coeud à nos queuqueus pèr nuit.

 

Des visites d’amisses

Franck pi Kika, edz hollandais, qui sont vnus avuc des parpaings, du chimint pi des planques pour nous aidier. Is ont foait eune grinde tabe qu’ale est gramint pratique !

Harponville, il o été berzillé in 1636. Il o fallu 376 ans pour que chés « Espagnols » i poètent chés dommages ed djère ! Bé à vous Franck pi Kika pour vo générosité ed tchoeur.

 

« Allo, j’déménage eune amisse qui vut foute à l’huche un canapé ! Os avez-ti del plache ? J’passerai edmain». Thomas, qui nous tchitte un canapé quasimint neu.

 

Eune moéson pi no tchul bien assis !

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 22:35

I feut des briques pi des lapans !

 

Lapins-Harponville.jpg28 juyet 2012, eune grinde famile

8 qui sont, chés tiots lapans qui sont nés natif d’Harponville ! Os êtes in train d’vuider un meube pi d’un coeup, os y rapinsoait « donner ed l’herpe à chés lapans ! ». Os foaites ch’tri ed chés papieus de vo ratayon , os y rapinsoait « donner ed l’herpe à chés lapans ! ».

 

 

 

 

 

Fondation maison picarde28 juyet 2012, erfoaire chés murs

A chés tchoins d’mur, il o fallu ertirer chés briques pour erfoaire ch’seulin. Ch’pirate pi Ch’corbieu is ont déchindu parfond pour ratampir ch’mur. Chés fondations ales sont avuc des grès ertirés del l’intrée de l’étchurie. A rapinser pour ch’preuchain coeup, ène point ertirer el nocque pour foaire un tchoin d’mur quind i tchait des pleuves…

 

Impot d’moéson 2012

J’o erchu ène lette fin aimabe ed chés impots pour savoèr quièche qui habite à l’Cinse Grébénote.

Ben y o 2 érignies à l’farnète del tchuisine, Sam ch’Corbieu, 12 lapans dont 8 jonnes, 2 cate-séris qu’j’o vu pèr nuit in allant pissier dehors, eune teupe amiteuse qu’ale o foait min cauyou d’nocque, eune freumière (1000 freumions pétète ?) à ch’pyid de ch’mur pi seurmint d’eutes….

Avuc sitant d’habitants, èj vo avoèr des impots d’moéson pusse quèr qu’un catieu !

 

Nomdézeu !

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 20:25

Un molumint historique ed Picardie

 

http://farm9.staticflickr.com/8145/7638704720_fce768aeae_m.jpgRue de Frettemeule

Infenouillé  dins l'rue ed Frettemeule, érusemint qu'ale o des contervints bleus pour l'vir. Eune tiotte moéson avuc des bordures in cayeux bis pi un thermomète qui ervindique 60°c ed caleur...

Vlo el moéson de chl'amiral Kerouak, commindant de chés forces navales du Vimeu....

 

El boutique

http://farm9.staticflickr.com/8281/7638706462_eac5dfa290_m.jpgQuièche qui l'o del euvrage,  i n'ringe point !

Au long del pature à épinettes, i feut passer par dsur des palettes, des ferailles pi meume des canoës pour arriver à l'ouchine ed Kerouak.

 

Ch'gardin à Kerouak

http://farm9.staticflickr.com/8141/7638708864_9190754763_m.jpgDes lanques ed vaques, del waide, pi d'eutes herpes bin picardes qu'ales ont leus aises dins ch'gardin... Eune abomination pour chés gardineus mais un bonheur pour un vrai gardineu ed tchulture picarde...

 

 Nomdézeu !


 

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article