Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 23:09

Amon ch’café Rachelle

 

sorciere mediaPar in bos de ch’village

Du tan qu’j’étoais nazu, ch’café Rachelle il étoait freumé edpus eune poère d’énées. Ch’étoait une masure tout décatie à ch’mitan de l’rue d’Varennes. Mais ch’est lo qu’ale étoait Olga… Sin nom d’famile, je ne l’connoais point. Ch’étoait eune fème langreuse, toudi habillée in noèr qu’ale restoait dins l’étchurie de ch’café Rachelle.

 

El vie à Olga

Ch’est des souvenanches ed nazu pi impossibe ed savoèr si ch’est vrai…

Os disoez

-         Qu’ale feusoait l’tchuisine dins des boètes à conserves dsur un fu.

-         Qu’ale alloait à Anmiens in vélou foaire chés fins d’martchés obin el mindicité.

-         Qu’ale avoait un « catieu », une grinde moaison à Péris à l’abindon

-         Qu’ale avoait vindu s’moéson à des voleus pi qui ne l’avoètent jamoés poyés.

 

Olga pi mi

J’o souvenanche avuc chés galibiers de ch’village ed l’avoèr  agoniser !

« Vilaine, méchante, saloperie » pi eutes meudiries qu’os n’savoez point qu’a feusoait si tant d’mau à sin tchoeur.

Un coeup au moédeut, o rintassoait chés ballots d’paille amon l’sœur de m’grind-mère pi à travers ch’grillage, ale m’o offert eune trompette in plastique. Eme mère ale o ti crié que ch’étoait « pas prope » ! Mais je l’o wardé gramint longtimps el trompette à Olga.

 

El fin à Olga

A l’mort de Rachelle, ale n’pouvoait mie pus habiter dins l’étchurie. Ale o don habité dins ch’guernier de l’sœur de m’grind-mère adou qu’ale feusoait du fu dsur un plantcher in bos !

Pi l’Mairerie l’o invoyée dins eune moéson d’ertraite dins l’Santerre.

Un jour, os ons apprins qu’Olga étoait défunctée à pusse de 80 ans !

 

Ch’étoait Olga d’Harponville…

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article

commentaires