Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 02:26

Poutres-porcherie.jpgDes racines qui remontent

 

Chés matériaux d’Harponville

Des sablières pour rimplacher l’seule, ales sont lo ! J’y o rapinsé avuc l’porqu’rie adou qu’ème grind-mère ale montoait dsur des poutres pour raforrer chés coéchons.

Des briques pour ch’solin, ales sont edpus 20 ans dins chl’hangar !

Des portes, des farnètes, ales sont lo …

 

Du torchis d’Harponville

Il falloait un coeup d’carette pour baler chés verres, pi aladon foaire ch’tour de ch’village…

J’torne dins l’Rue du Puits pi quoé que j’voés ….des dizaines de bérouète ed torchis à moutrémonne ! Eune pognée d’main à Vincent, qu’il avoait des vieus à canger d’pature pi un bé à Hélène, s’fème. « Del terre, os povez n’in prinde ! Os alloèmes l’mette à chés débarras !»  

Hélène pi Vincent, ch’est eune vièle rachinne familiale d’Harponville.

 

Hélène, l’cacheuse d’histoère

http://a2.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/269024_2224564058047_1366123290_2614388_2669841_n.jpgAle o des trésors dins s’moéson ! Un pichet « Roger Toutencourt », un thermomète dech boucher d’Acheux, des cartes postales ed chés rues d’Harponville. Pi un trésor incroéyabe du 18 ème sièque qu’ale doét m’foère vir ! Hélène, ch’est eune Indiana Jones harponvilloise !  

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article

commentaires