Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 19:46

Ralleumer le feu du picard

 

Un honneur harponvillois

Pour eune grinde journée d’euvrage à Harponville, ch’preume à m’atcheuillir, ch’étoait point ch’maire obin ch’tchuré de ch’village, mais un jonne in quad, un boin fiu d’Harponville qui m’foait l’honneur d’ête lo. Il avoait tchitté ses musiques hard-core pour vive avuc nous-eutes un grind momint picard.

 

Burin pi martieu

http://farm9.staticflickr.com/8164/6982958574_1d168ce68f_b.jpg

Défoaire ch’crépi à coeup d’burin pi d’martieu avuc Djano, Chico, Sam, Dimitri, Thomas.

Avuc l’arrivée de l’Amiral Kerouak, Marie pi leu fiu, ch’béton edvant ch’solin is nous o démuché des surprinses qu’os aiment point. Mais Eric, un espécialisse du torchis, est arrivé pour nous rassurer. Erfoaire ch’solin, canger l’seule pi ch’est rétampi pour 100 ans.

 

 

 

Des freumions

http://farm8.staticflickr.com/7213/6982979454_91541b3576_z.jpgCh’étoait eune freumière !

Adou qu’o met chés pannes ? – T’os eune soé ? – J’erfoai-ti du café ? – T’os eune bèrouète ?

Des milliasses de tchestions qui m’ont m’dmindé chés gins qui voloètent m’aidier.

Au mitant d’apreu-none, ch’étoait pusse ed tchinze gins qui étoètent lo dins l’cour del cinse.

 

 

 

 

 

 

No soérée picarde

http://farm8.staticflickr.com/7176/6982990780_2872b21da9.jpgDu pâté, del soupe, des cornichons, del bière, du vin, du chide pi des amisses avuc eune caleur à foaire invier d’jalousté ch’poêle qui voloait nous récauffer.

Des rires, des histoères pi des canchons espéciales pour mi…Des canchons in inglais pi évidemmint « Ch’est des boins fius » à canter tertous insanne.

 

Bet’Rave ed Chuque 2012

Dins eune ed chés canchons espéciales pour mi, is m’ont traité ed Poulidor ! A foait dus foés que j’sus esgond à chés Lafleurs de Chuque. Mais l’Ordre del Bet’Rave A Chuque (l’O’BRAC) is m’o distindjé d’un dipleume ed Bet’Rave A Chuque pi sin trophée, eune trouelle inbrenné d’torchis pi d’chaux.

 

Eune quemada picarde

Eune quemada, eune brulure in espagnol, ch’est eune cérémonie adou qu’os boét del goutte inflambée pour décaniller chés adjets pi avoèr leu aiude. Ch’preume coeup dins l’moéson, os ons prins des viux verres mais is ont clatché avec ch’fu qui avoait eddins pi l’goutte inflambée ale couloait dins ch’platieu in inox. Ch’tchoeur à Djano, il o foait qu’un tour : Os vons moérir ! Pi os ons prins ch’platieu, d’eutes verres pi os ons été au mitan del cour. Tertous in cherque avuc el coeudron d’goutte inflambée au mitan, Bran il o seurvi des verres ed goutte coeude à tertous. Ch’resse ed goutte inflambée il l’o répindu dins l’cour. A fsoait des bièles flammes bleuses.

 

Eune date proleptique dech futur calindrier picard !

 

Nomdézeu !

Partager cet article

Repost 0
Published by nomdezeu - dans J'étais là
commenter cet article

commentaires

kerouak 30/04/2012 21:38

Parce qu'il y avait des cornichons ?!