Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 19:28

Texte écrit en 2003 par Tiodave

dans le livre "Confessions Picardes où qu'os fuchions Picards"

 

http://auto.img.v4.skyrock.net/5384/73495384/pics/2891399721_1.gif

Dessin de Siné dans Charlie Hebdo - 1980

TEXTE EN LIBERTE D'EXPRESSION DE LANGUE PICARDE

Y o plus ed djerre que d'paix. Achteure y o guère ed paix dins ch'Monne. Os sommes tertous in djerre conte un eute, conte eune cosse, pour un eute, pour eune cosse. Chés z'armes ed nos djerres sont fin loin d'chelles d'antan. Y o pus d'épée, d'canon ni meume un méchant coutieu. Ch'sing qui coule, qu'a fuche du boin ou du mawais sing est toudis l'meume.

 

Djerre conte l'alcool, conte el drogue, conte el violenche, conte ch'racisme. Toudis djerre avuc des contes, des diries, ed z'avis sur toute pi des réclames, des grannes phrases qui s'involtent dins chés ciux pis qui ertchaitent sur Terre.

 

Djerre por eune patrie, sin poéyis, pour eune erligion, por un parlage, por el liberté. Des djerres pusse qu'y n'in feut à vive. Des djerres ed peu à vive. Des djerres ed pécavies.

 

Eune djerre por la vie, I have a dream, j'o un reuve.

 

J'reuve qu'un jor par un bieu solé, eune granne tavle fuche drechée au mitant d'un camp d'bataille. Pis lo tertous, insanne, boin sang, vivants, os foèchtent un r'pas à s'aponner pindant chint ans. Des rires, ed z'éfants, des diries, des cants, eune douche canchon berçoère, tertous, insanne. Pis qu'a fuche el djerre. Oui, l'djerre !!! Feute d'avoèr el paix, qu'a fuche el djerre des pêts. Pis prout à la fin !!

 

 

TEXTE EN LIBERTE D'EXPRESSION DE LANGUE FRANCAISE

Il y a plus de guerre que de paix. De nos jours, il n'y a guère de paix dans le Monde. Nous sommes tous en guerre contre un autre, contre une chose, pour un autre, pour une chose. Les armes de nos conflits n'ont rien à voir avec celles d'antan. On ne trouve plus d'épée, de canon ni même un simple couteau. Le sang qu'il soit bien ou mauvais est toujours le même. Que ce soit une guerre pour ou contre, on peut parler d'un combat où les armes sont désormais des mots, des paroles. Campagne contre l'alcool, contre la drogue, contre la violence, contre le racisme. Combat sempiternel accompagné de théories, d'accusations, d'idéologies et de mots d'ordre, des grandes phrases spirituelles qui s'écrasent sur la réalité. Guerre pour sa patrie, son pays, sa religion, pour sa langue, sa liberté. Des guerres plus qu'il n'en faut. Des guerres sans longévité. Des guerres envieuses.

Une guerre pour la vie, I have a dream, j'ai un rêve.

Je rêve que par un beau jour ensoleillé, une grande table fusse dressée au milieu d'un champ de bataille. Et là, tous ensemble, non exsangues, vivants, nous fassions un repas à chier pendant 100 ans. Des rires, des enfants, des anecdotes, des blagues, une berceuse. Et que ce soit la guerre !! OUI, la guerre ! A défaut d'avoir la paix, que ce soit la guerre des pêts !

ET PROUT A LA FIN  !

 

NOMDEZEU !

PS de l'auteur = Ma liberté d'expression est de langue et de culture picardes et le restera !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by nomdezeu
commenter cet article

commentaires