Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 22:07

Acatez picard !

 

A quoi cà sert de parler picard ? Ben à rien évidemment !

Mais du point de vue économique …

 

 

IMPORTANT = Ce sont des données estimées et calculées « à la louche » selon Tiodave en 2014 pour le département de la Somme. Coût Employeur Smic 2014 = 1633 €

ART ET CULTURE

 

Ce sont des intermittents du spectacle qui œuvrent pour la langue et la culture picardes. Je les estime à 30 (artistes et techniciens son et lumière) qui travaillent ponctuellement pour le picard. (Chés Cabotans, Amuséon, Picaresk, Son et lumière d'Ailly sur Noye, Festival Chés Wèpes, etc...)

30 emplois (33 % de tps de travail) et 195 000 € par an

 

ADMINISTRATION

 

10 personnes qui gèrent en comptabilité, secrétariat et communication pour une association de langue et culture picardes. Ex = Agence pour le Picard, Amuséon, Chés Cabotans, Fédérations de Sports Picards, CAUE de la Somme

10 emplois (temps plein) et 195 000 € par an

 

ENSEIGNEMENT

 

Environ 10 personnes rémunérées enseignent ou animent 50h par an des ateliers et des cours sur la langue et la culture picardes.

(El Ferme Grébénote, Ecole de musique de Mers les Bains, Université Picardie Jules Verne, Agence pour le Picard, Sports Picards, etc.)

10 emplois 6000 € par an

 

REDERIE

 

Dans la Somme, on ne va pas à une brocante ou un vide-grenier mais à une réderie !

Il y a plus de 100 réderies dans le département chaque année. A chaque fois, des affiches sont imprimées et une buvette est organisée.

10 emplois 20 000 € (1% du chiffre d'affaire des imprimeurs et fournisseurs de boissons)

 

BOULANGERIE

 

Tout le monde achète un jocko et à l'occasion, un gâteau battu.

Il y a 300 boulangeries dans la Somme et j'ai estimé que 10 % de leur chiffre d'affaires était consacré à nos spécialités régionales.

30 emplois 58 000 €

 

BATIMENT

 

Les artisans que vous engagez participent de la langue et la culture picardes (artisan en torchis, mur rouge barré, toiture en coyaux, couteaux picards )

Sur 400 entreprises dans le bâtiment, seulement une cinquantaine sont capables de vous proposer un bâti traditionnel picard.

20 emplois 1 % du chiffre d'affaire 40 000 €

 

AGRICULTURE

 

C'est d'abord les hortillonnages et la waide qui sont les employeurs « picards ». Les agriculteurs permaculteurs ne sont pas estimés.

25 emplois (temps plein) soit 81 000 €

 

ENVIRONNEMENT

 

En administration, comptabilité et animation, chaque association a ses salariés pour sauvegarder les larris picards, les tourbières de la Vallée de la Somme, etc.

10 emplois 195 000 euros

 

SANTE - SOCIAL

 

J'estime à  1 % du personnel médical et social de la Somme qui connaît des mots picards comme « romatiques, pinche, affligè, épiné, affolé »

Estimation 10 000 euros

 

RESTAURATION

 

Il existe plus de 400 restaurants de cuisine « traditionnelle » sur 950 restaurants dans la Somme.

Combien proposent dans leur carte : caghuse, bisteu ou rabotte ? Sans parler de la ficelle picarde !

40 emplois à 50 % du temps de travail = 390 000 €

 

TOURISME

 

Au sein des sites des muches et des hortillonnages, c'est 5 emplois sur 6 mois de l'année.

Soit 49 000 €

 

LIVRES - CD

 

Concernant les librairies ayant un rayon langue et culture picardes,

66 librairies ou maisons de la presse dans la Somme

Estimation = 1000 €

 

C'est plus de 1 million d'euros consacré à l'emploi

pour la langue et la culture picardes chaque année

dans le Département de la Somme par des entreprises et structures privées !

 

Merci de parler et partager votre langue et votre culture picardes

pour développer l'emploi local dans le département de la Somme !

 

Le picard, sa langue et sa culture , c'est notre économie de demain !

 

Dépassons les 2 millions !

Nomdézeu !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by nomdezeu
commenter cet article

commentaires